coloration

Coloration : ces erreurs qui vous vieillissent

Si la coloration peut rajeunir vos traits, certains faux pas ne pardonnent pas ! Voici 3 erreurs à ne pas faire pour éviter de paraître plus âgée.
/

Partager

Laisser ternir sa coloration

Une couleur sans éclat et laissée à l’abandon ne fera que durcir votre visage, accentuer vos rides et vous donner grise mine. Alors, si tel est le cas, rectifiez le tir avec un soin repigmentant, riche en pigments colorés, qui rechargera les batteries de votre couleur. Avec ses beaux reflets et ses nuances ravivées, votre chevelure aura tout pour plaire !

Et pour bien entretenir votre coloration toute l’année, pensez à alterner les soins nourrissants et les produits pour cheveux colorés. Sans oublier de retoucher vos racines dès qu’elles sont trop visibles, c’est-à-dire toutes les quatre à six semaines environ.

S’éloigner de sa couleur naturelle

En général, évitez les grands écarts pour être en accord avec la couleur de vos yeux et de votre peau. En effet, plus votre changement capillaire se rapproche du naturel, plus il vous flattera. La meilleure option ? Faire un balayage ! Il éclaircit subtilement votre couleur initiale et vous promet une mine radieuse.

Faire des mèches trop contrastées

Si cette technique était à la mode dans les années 90, aujourd’hui la tendance prône un retour au naturel. Alors oubliez les extrêmes, comme des mèches chocolat sur un blond clair et vice versa ! Car sachez-le, après 50 ans, les couleurs trop foncées ou trop claires (à moins qu’elles ne soient naturelles) manquent d’élégance et vous vieillissent.

Alors, quelles couleurs de cheveux choisir à 50 ans pour être resplendissante ?

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration