soin-du-cheveu

Shampooing nourrissant ou réparateur ? Les conseils de Fabien Provost

S'ils se ressemblent, le shampooing nourrissant et le shampooing réparateur ont pourtant des propriétés bien distinctes. Fabien Provost nous explique comment les utiliser.
/

Partager

Shampooing nourrissant et shampooing réparateur : comment les différencier ?

Le shampooing nourrissant s’adresse à des cheveux secs par nature. En manque de nutrition, ils sont rêches au toucher, manquent de brillance et perdent de leur élasticité. Un shampooing nutritif va alors leur apporter les lipides nécessaires, grâce à des ingrédients riches, tels que le beurre de karité ou l’huile de coco. Une aide précieuse pour retrouver une chevelure soyeuse.

En revanche, le shampooing réparateur est conçu pour fortifier les cheveux abîmés. Sensibilisé par des facteurs extérieurs, comme l’abus d’appareils chauffants ou les décolorations, ce type de cheveux a tendance à être cassant et dévitalisé au niveau des pointes. Voilà pourquoi, les shampooings réparateurs, comme le Shampooing Expert Réparation +, contiennent généralement de l’arginine et du céramide. Des actifs connus pour combler les zones endommagées.

Comment les utiliser ?

Le shampooing nourrissant, comme le Shampooing Expert Nutrition, peut s’utiliser sur le long terme, puisqu’il s’adresse à un cheveu naturellement sec. À l’inverse, le shampooing réparateur doit être appliqué de façon ponctuelle. Il accompagne la chevelure à des moments spécifiques, lorsqu’elle est plus fragilisée. Dans les deux cas, 2 à 3 shampooings par semaines suffisent, au risque de dessécher la fibre capillaire.

NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu