coloration

Quelles sont les couleurs de cheveux les plus rares ?

Mère nature joue un rôle décisif dans l'attribution de votre couleur de cheveux. Certaines femmes ont des teintes plus répandues, d'autres ont le privilège d'avoir une nuance plus singulière. Vous faites partie des chanceuses ou une coloration s'impose ? Découvrez-le !
/

Partager

Le roux

Saviez-vous que les roux ne représentent que 1 à 2 % de la population mondiale ? Alors si telle est votre couleur naturelle, réjouissez-vous ! Cette nuance piquante suscite les convoitises. Nombreuses sont les femmes blondes, châtain et brunes qui souhaitent passer au roux par le biais d’une coloration permanente. Si cette couleur atypique était sujette à quelques moqueries dans les cours de récré, elle prend désormais une belle revanche, notamment auprès des célébrités et sur les podiums.

De plus, le roux conserve ses pigments plus longtemps et retarde l’apparition des cheveux blancs. Chanceuse !

Le blond

Qu’on ne s’y trompe pas, rare sont les femmes naturellement blondes (1 femme sur 20 environ !). Et pour cause, le blond est lié à des gènes récessifs. C’est- à-dire qu’il en faut deux déterminant ce caractère, l’un venant du père, l’autre de la mère.

Si cette couleur fascine autant, c’est parce qu’elle serait signe de jeunesse, de douceur, mais aussi de séduction. Les hommes n’ont-ils pas un penchant pour les blondes ?

Le blond vénitien

Plus clair que le roux, mais plus cuivré que le blond, cette nuance originale rencontre un vif succès depuis des siècles. Déjà à la Renaissance, les femmes éclaircissaient leurs cheveux avec du safran et du citron afin d’obtenir cette teinte presque rousse. Aujourd’hui, elle plaît aux femmes pour sa délicatesse, sa chaleur et son effet bonne mine !

Pour préserver la luminosité de cette couleur, pensez à bien entretenir votre blond vénitien (naturel ou non !) avec les bons produits !

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration