coloration

Le blond platine en 3 questions

À la fois fascinant et intrigant, le blond platine était déjà un atout de séduction au temps de Marilyn Monroe. Mais encore faut-il oser ce changement audacieux ! Avant de sauter le pas, voici 3 choses à savoir.
/

Partager

Le blond platine, pour qui ?

S’il séduit autant, c’est parce que ce blond peroxydé revêt plusieurs facettes : rétro à la manière des pin-up sixties, rock’n’roll avec une veste en cuir, et même innocente, façon petite fille sage.

Néanmoins, sachez que cette couleur ne va pas à tout le monde, plusieurs éléments sont à prendre en compte, comme la couleur de votre peau. Très mate, mieux vaut s’abstenir, elle trancherait avec votre blond. De plus, si vos cheveux sont bruns à noirs, vous devrez passer par une décoloration en plusieurs étapes. Un procédé périlleux à faire à la maison, qui de surcroît, abîme considérablement votre fibre capillaire. Voilà pourquoi, Il est préférable d’avoir une base déjà blonde, claire à foncée, pour essayer le blond platine.

Le blond platine, à quel moment de l’année ?

Réservez cette couleur pour l’automne ou l’hiver, quand l’exposition solaire est faible. En effet, en plein été, sous les rayons du soleil, votre chevelure a tendance à se dessécher et votre blond platine pourrait virer au jaune paille ou au gris.

Le blond platine, comment l’entretenir ?

Décolorés, vos cheveux ont besoin d’être nourris en profondeur. Misez alors sur des soins pour cheveux colorés, comme le Masque Expert Couleur, riches en actifs nourrissants et antioxydants. Votre chevelure sera plus souple et votre blond plus lumineux !

Enfin, si au fil du temps, votre blond se pare de reflets jaunâtres, neutralisez-les avec des produits déjaunissants à base de pigments bleus et violet.

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration