soin-du-cheveu

Le balayage abîme-t-il les cheveux ?

Le balayage est la technique de coloration parfaite pour illuminer votre chevelure en lui apportant éclat et relief. Mais à force d'entendre dire que le balayage abîme et fragilise les cheveux, vous avez peur de vous lancer ! Alors, cette technique capillaire est-elle vraiment nocive pour vos longueurs et qu’est-ce qu’un balayage exactement ? On fait le point ensemble.
/

Partager

Qu’est-ce qu’un balayage ?

Avant toute chose et avant de se demander si le balayage pourrait abîmer vos cheveux, faisons le point sur ce qu’est exactement un balayage. Cette technique très tendance consiste à apporter de la lumière à la chevelure en apposant des mèches tout autour de la tête et du visage en conservant un résultat très naturel et homogène. Pour que le rendu reste discret, comme un passage au soleil, il est impératif de choisir une couleur de balayage proche de votre couleur de base. Mais sachez également qu’il n’existe pas qu’une seule technique de balayage ! « Foilyage », « balayage écaille de tortue », les options sont nombreuses. Si vous souhaitez un rendu plus marqué, mieux vaut cependant vous diriger vers des mèches plutôt qu’un balayage.

Oui, le balayage sensibilise les cheveux

Le balayage, comme toute coloration et décoloration, est une action chimique qui modifie la couleur naturelle de vos cheveux. Cette action sensibilise donc inévitablement la fibre capillaire et ce même si vos cheveux sont en parfaite santé. En revanche, et c’est là tout l’avantage d’un balayage par rapport à une coloration classique, l’ensemble de la chevelure n’est pas concerné, le balayage étant une technique de coloration partielle.

Puisque le but de cette technique est de seulement « balayer » certaines mèches, vous pouvez facilement préserver la bonne santé de vos cheveux. Mieux encore, afin d’avoir la certitude de ne pas faire souffrir vos cheveux et si vous êtes à la recherche d’un résultat léger, pourquoi ne pas miser sur une technique de balayage soft ? Celles qui veulent un balayage sur leurs cheveux bruns pourront par exemple privilégier un flash de cheveux miel, plus light et plus localisé sur l’endroit de votre chevelure que vous souhaitez illuminer.

Le conseil en plus : n’éclaircissez jamais plus de 1 à 3 tons en dessous de votre couleur de base pour éviter justement de trop sensibiliser la fibre capillaire. Si vous êtes châtain, misez sur un balayage blond californien, canon sur cheveux courts comme sur cheveux longs ou sur des mèches blondes cendrées. Pour les brunes, mieux vaut privilégier un balayage 3 tons auburn et caramel. Enfin, si votre chevelure est dorée, les teintes claires comme le blond platine ou le blond bébé seront idéales.

Non, le balayage n’abîme pas votre chevelure

En coiffure comme ailleurs, les mots ont leur importance. C’est pourquoi il est important de bien noter la différence entre des « cheveux sensibilisés » et des « cheveux abîmés ». Si le balayage, par son action chimique, sensibilise la fibre capillaire, il n’abîme pas pour autant les cheveux quand il est bien réalisé. Afin de prendre le moins de risque possible, nous vous recommandons de réaliser votre balayage directement en salon de coiffure. Votre coiffeur offrira à vos cheveux le balayage parfait, sans altérer la vitalité et la beauté de vos longueurs. Ensuite, à vous de respecter certaines règles à la maison pour garder vos cheveux en forme !

Le conseil en plus : adoptez une routine capillaire adaptée aux cheveux colorés qui inclut un shampooing hydratant, un masque nourrissant et un soin booster de couleur, à l’image de la gamme Expert Couleur, faite pour vous ! Et surtout, n’abusez pas du balayage ! Combien de temps laisser entre deux balayages ? 3 à 4 mois. Vos cheveux auront de temps de se refaire une santé !

Emballée par le balayage vous vous lanceriez bien dans l’aventure depuis chez vous ? Alors découvrez comment faire un balayage à la maison !

NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu