coloration

Décoloration : comment ne pas trop abîmer mes cheveux ?

En décolorant vos cheveux, vous les fragilisez forcément. Néanmoins, cette étape est parfois nécessaire, surtout si vous voulez éclaircir votre couleur et obtenir un résultat impeccable. Voici comment faire pour limiter les dégâts !
/

Partager

Décoloration : quelles sont les choses à ne pas faire ?

La décoloration consiste à retirer les pigments naturels ou artificiels du cheveu. Ce procédé, plutôt agressif, rend alors vos cheveux translucides et plus fins. Il est alors important de respecter quelques règles :

si vos cheveux sont bruns à noirs, évitez la décoloration. Elle nécessitera plusieurs étapes et abîmera considérablement votre chevelure.

pour obtenir un blond platine ou polaire, partez d’une base claire, à savoir blond à blond foncé. De manière générale, mieux vaut éviter les grands écarts, comme passer du blond au brun et vice versa. La couleur risquera de trop trancher avec votre carnation et manquera de naturel.

– évitez de décolorer des cheveux déjà abîmés et/ou avec un cuir chevelu irrité. Vous dessécheriez davantage la fibre et augmenteriez les démangeaisons.

Comment prendre soin de mes cheveux décolorés ?

Après une décoloration, chouchoutez vos cheveux avec des soins nutritifs à base de lipides (beurre de karité, huile de coco), comme ceux issus de la gamme Expert Nutrition.

Notre conseil d’expert : une à deux fois par semaine, appliquez une noisette de Masque Expert Nutrition sur vos cheveux lavés et essorés. Pour bien faire pénétrer les actifs, enveloppez vos longueurs dans une serviette chaude ou tressez vos cheveux. Laissez agir le produit pendant 20 minutes. Puis rincez abondamment. Votre crinière sera soyeuse !

Vous avez désormais toutes les clés d’une routine efficace pour réparer vos cheveux après la décoloration !

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration