Blush balayage: on ose ou pas ?

Quand le rose aux joues s'immisce dans les cheveux, cela donne le blush balayage. Une technique de coloration qui s'inspire du célèbre petit poudrier et rehausse votre chevelure. Décryptage.
/

Partager

Le Blush balayage : qu’est-ce que c’est ?

Du Galaxy Hair au Sunset Hair en passant par le Oil Slick Hair, le balayage ne cesse de se renouveler et propose des palettes de couleurs toujours plus originales. Parmi les derniers en date, on trouve le Blush balayage. Une combinaison de différentes teintes de rose, appliquée uniquement sur les demi-longueurs. Quant aux racines, elles sont laissées au naturel, ce qui crée une légère démarcation à l’horizontal. Fini les retouches toutes les quatre semaines !

De plus, le rendu peut être plus ou moins intense. À vous de choisir, si vous préférez des tonalités fluo, pastel ou pêche.

D’où vient cette tendance ?

Si de nombreuses tendances capillaires trouvent leur point de départ sur les défilés, le Blush balayage, lui, vient de la rue. Certaines adeptes du balayage classique souhaitaient un effet plus singulier, mais tout aussi facile à entretenir. Le Blush balayage est alors un bon compromis. Il offre une alternative au balayage blond californien en été, et réchauffe les teints gris en hiver.

Comment entretenir un balayage blush ?

Comme pour toutes les colorations flashy ou pastel, il est important d’espacer les shampooings pour ne pas délaver la couleur. La bonne fréquence ? Un à deux shampooings par semaine.

Notre conseil d’expert : optez pour un produit antioxydant et sans silicone, comme le Shampooing Expert Couleur. Grâce à ses propriétés, il préserve l’intensité de la couleur au fil du temps et la défend des agressions extérieures (pollution, rayons UV) qui peuvent la ternir. À compléter avec un masque hebdomadaire de la même gamme pour une nutrition optimale.