coloration

Blond vénitien, auburn : quelles différences entre ces nuances de roux ?

La coloration rousse offre une large palette de nuances, destinée à satisfaire toutes les envies ! Parmi elles, le blond vénitien et le auburn ont la côte ! Savez-vous les différencier ? Décryptage.
/

Partager

Le blond vénitien pour des accents dorés

C’est la teinte la plus claire dans la famille des roux. Elle se rapproche du blond, mais se distingue par ses tonalités dorées et cuivrées. Très rare au naturel, son authenticité donne envie. Déjà en Italie, à la Renaissance, les femmes tentaient d’obtenir cette couleur en appliquant sur leur chevelure un mélange de citron et de safran, qu’elles laissaient ensuite sécher au soleil. D’où le nom de blond vénitien.

Plus accessibles aux bases blondes à châtain clair, les brunettes devront passer par une décoloration en plusieurs étapes pour l’obtenir. Quant à la carnation, le blond vénitien flatte aussi bien les peaux diaphanes que les teints hâlés.

Pour bien l’entretenir, pensez à faire un soin repigmentant dédié aux cheveux roux une fois par semaine. Riche en pigments cuivrés, il préserve l’intensité de votre coloration.

Le auburn pour des nuances flamboyantes

Avec ses accents rouges incandescents, le auburn fait partie des roux les plus intenses. Cette couleur est aussi très chatoyante puisqu’elle laisse entrevoir de somptueux reflets à la lumière. Avant de l’adopter, sachez que le auburn ira particulièrement aux cheveux châtain à bruns, et valorisera surtout les peaux claires.

Côté entretien, préférez les soins pour cheveux colorés. Avec leurs agents nourrissants et antioxydants, ils prolongent la durée de votre couleur en la protégeant des agressions extérieures : pollution, rayons du soleil, etc.

Et si vous préférez une couleur rouge plus franche, pourquoi ne pas essayer le rouge foncé, cerise, vif ou bordeaux ?

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration