soin-du-cheveu

Comment nourrir ses cheveux secs et abîmés à la maison ?

Vos cheveux font grise mine, ils sont ternes, secs et fourchus depuis que vous ne sortez plus ? Si vos cheveux sont abîmés c’est qu’il existe un problème dans votre routine capillaire ou que ces derniers sont trop exposés à des éléments qui les agressent. Pour leur offrir une plus belle matière nous vous avons concocté un article tout plein de conseils de pro rien que pour vous afin de prendre soin et de nourrir vos cheveux secs et abîmés sans sortir de chez vous. De quoi faire aussi du bien au moral ! C’est parti !
/

Partager

Pourquoi vos cheveux sont-ils secs et abîmés ?

Avant toute chose, il est essentiel de savoir pourquoi vos cheveux sont secs et abîmés. Identifier le problème d’origine peut aider à adopter la routine la plus ciblée en fonction des besoins de votre chevelure. Il existe de nombreuses causes à des cheveux secs et abîmés mais voici les trois plus communes :

– Votre cuir chevelu est irrité et sensible

Un cuir chevelu irrité et déshydraté, c’est un cuir chevelu en mauvaise santé et un cuir chevelu en berne donne forcément des cheveux secs et abîmés. Si vous avez remarqué l’apparition de pellicules, des démangeaisons et une sécrétion de sébum excessive, c’est que votre cuir chevelu souffre. Les raisons sont multiples, il peut s’agir du stress lié à la situation actuelle, d’un manque d’aération de votre intérieur ou encore d’une routine capillaire mal adaptée à votre cuir chevelu sensible.

– Vous utilisez régulièrement des outils de coiffage chauffants

Les cheveux brushés, parfaitement lissés ou bouclés, vous adorez ça ! Au point de dégainer votre fer à lisser, votre brosse chauffante ou votre boucleur plusieurs fois par semaine pour tester des nouvelles folies capillaires ? L’ennui, c’est que la haute température générée par ces outils de coiffage a sérieusement tendance à assécher et à abîmer vos cheveux. Sans protection, sous l’effet de la chaleur extrême, votre chevelure lutte pour rester souple et en forme.

– Vos cheveux sont colorés, décolorés ou méchés

Ce n’est un secret pour personne, les cheveux décolorés, colorés ou méchés sont plus sensibilisés que les cheveux naturels et deviennent très souvent secs et cassants. Mais le problème avec les soins nourrissants et anti-casse classiques, c’est qu’ils ont tendance à altérer la qualité de la couleur, en faisant dégorger les pigments, pouvant laisser les cheveux ternes.

Bien protéger vos cheveux secs et abîmés des agressions

Le stress, les outils de coiffage chauffants, les colorations… Vous l’aurez compris, vos cheveux sont exposés à de nombreuses agressions au quotidien. Il est donc impératif de les protéger – même si vous ne sortez pas! – en adoptant les bons produits.

Protéger les cheveux des effets de la chaleur des appareils de coiffage chauffants

Vous ne pouvez pas vous passer de votre fer à lisser ou de votre boucleur ? On vous comprend, le confinement c’est le moment idéal pour faire le plein de tutos coiffure ! Et pas de panique, ce n’est pas parce que vos cheveux sont secs et abîmés qu’il vous faudra arrêter de les utiliser (même si nous vous déconseillons tout de même d’y avoir recours tous les jours). Afin de pouvoir exposer vos cheveux à de hautes températures tout en les protégeant, Franck Provost a créé la gamme Expert Protection 230°C. Composée d’un shampoing, d’un après-shampoing et d’un soin en spray, la gamme est enrichie en pro-kératine et en xylose et formulée sans alcool ni silicone afin de protéger vos cheveux de la chaleur jusqu’à 230°C et de les laisser souples et brillants.

Chouchouter les cheveux colorés, décolorés et méchés

Les cheveux décolorés, colorés ou méchés ont besoin d’une attention toute particulière et d’une routine parfaitement adaptée à leurs besoins. C’est la raison pour laquelle Franck Provost a décidé de leur dédier la gamme Expert Coloration. Pensée pour répondre aux besoins des cheveux colorés, elle permet, grâce à sa formulation à base d’extraits de baie d’açaï et de filtres UV une triple action sur vos cheveux : elle nourrit et lisse la fibre, protège votre couleur et révèle l’éclat de ses pigments.

Adoptez une routine douce, nourrissante et réparatrice pour vos cheveux secs et abîmés

Pour des cheveux secs et abîmés en bonne santé, souples et hydratés, il faut non seulement les protéger mais aussi les soigner à l’aide d’une routine adaptée. Si votre cuir chevelu est fragilisé, nous vous conseillons, idéalement, de miser sur une gamme de produits formulés sans silicone. En effet, les silicones présents dans de nombreux soins capillaires peuvent avoir tendance à étouffer et sensibiliser le cuir chevelu. La gamme Expert Réparation de Franck Provost n’en contient pas et pourrait bien être la solution à vos problèmes de cheveux abîmés. Enrichis en jojoba, le shampoing, l’après-shampoing et le masque de la gamme permettent de restructurer et de renforcer vos cheveux de la racine jusqu’aux pointes.

Enfin, Franck Provost a choisi d’ajouter à cette gamme un soin thermo-actif sous forme de lait-baume à appliquer avant d’utiliser un appareil chauffant. Grâce au D-Panthénol et au xylose qu’il contient, il permet une double action sur vos cheveux : il répare et renforce la fibre, il en augmente la résistance de 57% et protège de la chaleur jusqu’à 230°C.

Osez les bains d’huiles naturelles !

Si vous êtes une adepte des soins capillaires naturels, alors pourquoi ne pas, en supplément de votre nouvelle routine cheveux, vous lancer dans les bains d’huile ? Parfaits pour nourrir en profondeur les cheveux secs et abîmés, les bains d’huile s’appliquent idéalement sur cheveux mouillés, uniquement sur les longueurs ou de la racine aux pointes et se laissent poser le plus longtemps possible (idéalement toute une nuit, les cheveux bien au chaud sous une serviette). Quant à la bonne huile végétale à choisir, sachez qu’il en existe de nombreuses très efficaces comme l’huile de ricin, l’huile d’olive ou encore l’huile d’avocat. Bien sûr nous avons nos petites préférées, que Franck Provost a d’ailleurs intégré dans ses gammes Expert Nutrition et Expert Réparation : l’huile de jojoba et l’huile de coco. Le bonus ? Une odeur divine qui perdure dans votre chevelure !

Et si vous souhaitez aller un peu plus loin dans votre découverte des soins naturels, allez donc jeter un œil à notre article « Les 10 produits naturels pour avoir des cheveux sublimes ». Pour des cheveux au top de leur forme, confinés ou pas !

#CheveuxSecs #CheveuxAbimés

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

soin-du-cheveu

Pourquoi choisir un masque sans silicone ?

Les shampoings et les masques sans silicone font de plus en plus d’adeptes. Vous en avez d’ailleurs déjà entendu parler mais sans pour autant bien comprendre ce que sont ces fameux silicones et pourquoi bon nombre de beautistas décident de passer à des soins plus naturels ? Alors pourquoi zapper (en partie ou totalement) les silicones de votre routine et choisir vos masques formulés sans ces derniers, on vous explique tout !
/

Partager

Les silicones kezaco et pourquoi les retrouve-t-on dans nos produits pour les cheveux ?

Les silicones, c’est quoi au juste ?

Ce qu’on appelle les silicones sont des produits de synthèse qu’on retrouve très souvent dans les soins capillaires. Pour les identifier sous leurs appellations chimiques il suffit de repérer les ingrédients finissant par « oxane », « cone » ou « conol » (plutôt facile). Dans le top 5 des plus populaires on retrouve l’Amodimethicone, le Dimethicone, le cyclomethicone le Dimethiconol et le Cyclopentasiloxane.

Les effets des silicones sur les cheveux

Si les silicones se sont retrouvés dans certains soins pour cheveux, c’est pour leur action « gainante ». En enrobant la fibre du cheveu, les silicones facilitent le démêlage et offrent à votre chevelure un aspect lisse et discipliné. Pour résumer, ils font l’effet d’un coup de baguette magique et maquillent à la perfection fourches et frisottis. Mais alors, si les silicones sont de véritables petits miracles, pourquoi plutôt privilégier les masques qui n’en contiennent pas ?

Les masques sans silicone pour une matière de cheveux naturelle

Des masques sans silicone pour révéler la beauté naturelle de vos cheveux

Si les soins formulés à base de silicone gainent et lissent le cheveu, ceux qui n’en possèdent pas permettent à la chevelure de conserver un mouvement et une matière plus naturelle. Et c’est justement ce que Franck Provost et ses coiffeurs recherchent de plus en plus : une chevelure sublimée mais pas « transformée » par des soins sans silicone. C’est en gardant en tête sa passion pour cette matière extraordinaire qu’est le cheveu, que Franck Provost, artisan-coiffeur depuis plus de 40 ans, a choisi de développer une gamme de soins 100% sans silicone aussi performante que les soins avec silicone, pour une chevelure forte, parfaitement nourrie, réparée et jamais dénaturée.

Les cheveux naturels : la clé d’une coupe parfaite

C’est en touchant, en travaillant de façon personnalisée et en domptant les cheveux pendant 40 ans que Franck Provost a appris qu’une coupe, une couleur ou même une coupe idéale c’est avant toute chose une matière de cheveux naturelle, au toucher souple et surtout pas surchargée de produits.

Des masques sans silicone pour chouchouter les cheveux sans surcharge

Les soins formulés avec silicone peuvent avoir tendance à alourdir les cheveux et selon votre nature, ces derniers peuvent même les faire regraisser plus vite. Le secret de beaux cheveux brillants, nourris et souples au naturel ce sont des soins adaptés à leurs besoins mais sans surcharge ! C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Franck Provost a privilégié pour ses gammes sans silicone des ingrédients naturels réputés pour leurs bienfaits sur la santé des cheveux. Pour les cheveux secs Franck Provost a par exemple choisi le beurre de karité et son pouvoir nourrissant afin de leur apporter brillance, souplesse et hydratation. La matière reste naturelle et facile à travailler.

Tous les masques Franck Provost sont formulés sans silicones

Enfin décidée à faire entrer un peu plus de produits naturels dans votre routine et à abandonner pour un jour ou pour toujours les silicones ? Alors sachez que tous les certains shampoings et tous les masques Franck Provost sont formulés sans silicones. Voici les masques et shampoings sans silicones sur lesquels miser en fonction de la nature de vos cheveux.

La gamme Expert Réparation pour les cheveux cassants

Vos cheveux ont le moral en berne, ils sont abîmés, fourchus et cassants et vous ne savez plus comment leur redonner le coup de boost qu’ils méritent ? La solution se trouve dans la gamme Expert Réparation. Celle-ci 100% de résistance naturelle après 10 shampooings seulement ! Vos longueurs deviennent faciles à coiffer, sans risque de casser. Formulés à base d’huile de jojoba pour une chevelure saine et des cheveux qui ne cassent plus.

Le masque et le shampoing professionnel Expert Nutrition pour les cheveux secs

Qu’ils soient de nature sèche ou déshydratés par des soins mal adaptés ou des outils chauffants (lisseur et boucleur) vos cheveux auraient bien besoin d’un coup de main. Retrouvez une chevelure souple et soyeuse grâce à la formule enrichie au beurre de karité.

Le masque et le shampoing professionnel Expert Nutrition + pour les cheveux très secs

Si votre chevelure est extrêmement sèche et que vous avez les cheveux épais, frisés ou crépus, préférez la version encore plus nourrissante du shampoing et du masque nutrition. Le beurre de karité et l’huile de coco contenus dans le shampoing et le masque permettent d’apporter plus de douceur et de souplesse à la chevelure pour un toucher naturel.

Le masque et le shampoing professionnel Expert Coloration pour les cheveux colorés et méchés

À force de décolorations, de colorations ou même de mèches vos cheveux peuvent être fatigués, desséchés et finir par manquer de brillance. En adoptant le shampoing ainsi que le masque professionnel Expert Coloration vous bénéficierez de leur triple action : une fibre parfaitement nourrie, une couleur protégée et des pigments plus beaux que jamais. Le secret ? L’extrait de baie d’açaï et les filtres UV qui protégeront vos cheveux et boosteront votre couleur !

#MasqueSansSilicone #Cheveux

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

soin-du-cheveu

10 produits naturels pour avoir des cheveux sublimes

La nature étant vraiment bien faite, elle a mis à votre disposition des tas de produits 100% naturels et ultra efficaces pour prendre soin de vos cheveux et les garder en bonne santé. Que ces derniers soient fins, épais, bouclés, raides, secs, ternes ou cassants il existe parmi les 10 produits naturels que nous avons sélectionnés pour vous celui qui fera des miracles pour vos cheveux, c’est promis !
/

Partager

Le beurre de karité

Impossible de ne pas citer le beurre de karité quand il s’agit de soins naturels pour les cheveux. Sa magie ? Il l’opère sur les cheveux secs voire très secs qu’il nourrit parfaitement, mais aussi sur les cheveux bouclés et frisés (à vous les belles boucles parfaitement souples et dessinées) et sur les cheveux fourchus et cassants. Le beurre de karité est d’ailleurs, sans surprise, présent dans toutes les formules de la gamme Expert Nutrition.

L’huile ou le beurre de coco

Sous forme d’huile ou de beurre, la coco est un excellent remède aux cheveux secs et dévitalisés. Bourrée de vitamines et de minéraux, l’huile de coco permet de nourrir et d’hydrater le cheveu en profondeur. Et ce n’est pas tout puisque ses vertus antibactériennes et antifongiques en font aussi une championne quand il s’agit de prendre soin du cuir chevelu. Bien sûr on l’adore également pour sa divine odeur. C’est pour toutes ces raisons que Franck Provost a choisi l’huile de coco pour sa gamme Expert Nutrition +.

L’huile de jojoba

Toute la magie de l’huile de jojoba réside dans le fait qu’elle peut nourrir et réparer tous types de cheveux qu’ils soient raides, bouclés, fins ou épais. Elle hydrate et répare sans jamais alourdir ou graisser la chevelure. C’est pourquoi on la retrouve dans la composition de la gamme Expert Réparation de Franck Provost.

Le citron

Les bienfaits du citron sur les chevelures blondes ne sont plus un secret pour personne. Utilisé depuis la nuit des temps, souvent couplé au miel ou à la camomille pour éclaircir les cheveux et apporter de la lumière aux crinières ternes, le citron est aussi très efficace pour diminuer la production de sébum.

Le miel

En plus d’être délicieux et bon pour la santé, le miel est un parfait allier pour vos cheveux. Bourré de nutriments, il agit en hydratant et revitalise les cheveux ternes et abîmés. Il est donc parfait pour venir à la rescousse des chevelures desséchées et cassantes. Également particulièrement apprécié pour ses pouvoirs antiseptiques et purifiants il fait des miracles sur les cuirs chevelus gras, irrités et ayant tendance à voir apparaître des pellicules. Pour une application en masque facilitée, vous pouvez mélanger votre miel à l’huile végétale de votre choix.

L’huile essentielle d’ylang-ylang

L’huile essentielle d’ylang-ylang est un vrai petit bijou quand il s’agit de beauté. Si elle est très souvent utilisée pour traiter les peaux grasses ou à problèmes elle l’est aussi pour réguler le sébum du cuir chevelu. Et ce n’est pas tout ! Considérée comme un « tonique » capillaire idéal, elle s’applique en masque, combinée à une huile végétale, pour remettre d’aplomb les chevelures en manque de vitalité et de brillance et permet de réduire la chute des cheveux.

La baie d’açaï

Véritable superaliment, la baie d’açaï est bonne pour la santé de votre corps mais aussi de vos cheveux ! Réputée pour son pouvoir antioxydant et sa teneur en vitamines la baie d’açaï permet de protéger les cheveux des agressions extérieures comme le soleil ou la pollution et de les rendre plus forts et plus soyeux. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si elle est au cœur de la formulation de la gamme Expert Couleur de Franck Provost.

Le vinaigre blanc

Bon, on vous voit douter, et on peut le comprendre, mais il se trouve que le vinaigre blanc a plus d’un tour dans son sac. Grâce à son PH acide se rapprochant de celui du cuir chevelu, il lui permet de rester sain, d’éviter les pellicules et de réguler la production de sébum. Également prisé pour son effet « brillance », on l’utilise le plus souvent en rinçage (une cuillère à soupe suffit largement), après le shampoing pour son effet vivifiant. Il est idéal pour donner un bon coup de boost aux cheveux secs, ternes, épais ou bouclés !

L’huile d’argan

Un incontournable en matière de soins pour cheveux au naturel ! L’huile d’argan, produite à partir des fruits de l’arganier, sert à la composition de nombreux soins capillaires et peut également être utilisée pure directement sur les cheveux. Réputée pour ses pouvoirs hydratants et sa teneur en nutriments, la vitamine E en tête, elle permet de garder un cuir chevelu en bonne santé. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’huile d’argan est souvent utilisée pour accélérer la pousse des cheveux. Appliquez-la en masque de la racine aux pointes et laisser poser une heure. Le bonus ? Vous pourrez dire adieu à vos frisottis !

#ProduitsNaturels #Cheveux

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

soin-du-cheveu

Quels soins pour des cheveux cassants ?

À chaque brossage et à chaque séchage c’est le même et triste constat : vous voyez vos cheveux secs et abîmés se casser et à part un bon coup de ciseau vous ne voyez vraiment plus comment récupérer une chevelure saine et forte ? Allez, rassurez-vous, rien n’est perdu. Vos cheveux cassants ont juste besoin de bons soins et d’une routine adaptée. De la gamme Expert Réparation de Franck Provost pour réparer vos pauvres cheveux à la gamme Expert Couleur pour renforcer votre chevelure tout en conservant l’éclat de votre couleur, découvrez tous nos conseils anti-casse en fonction de vos besoins !
/

Partager

Misez sur la bonne routine capillaire pour vos cheveux cassants

Des cheveux cassants ce sont des cheveux qui lancent un cri d’alarme : rien ne va plus, ils ont besoin d‘aide, et vite ! Qu’ils soient fins, épais, raides ou bouclés, si vos cheveux sont abîmés, fourchus et cassants il est urgent de prendre sérieusement soin d’eux. Pour cela, Franck Provost a créé pour vous la gamme Expert Réparation, une gamme qui renforce vos cheveux de la racine jusqu’aux pointes.

Le shampoing Salon Expert Réparation

Le Shampoing Salon Expert Réparation est formulé sans silicone pour que vos cheveux ne soient pas surchargés et jamais dénaturés. Enrichie en huile de Jojoba, sa formule est conçue pour une matière de cheveu réparée et une action anti-casse.

L’après-shampoing Salon Expert Réparation

Comme pour son shampoing Expert Réparation, Franck Provost a choisi de miser sur l’huile de jojoba pour l’après-shampoing de la même gamme afin de réparer et de renforcer vos cheveux jusqu’aux pointes !

Le masque Salon Expert Réparation

Vous vous en doutiez, vous l’avez vu venir, après le shampoing et l’après-shampoing, vient le masque ! Parce qu’une gamme axée sur la réparation ne serait pas complète sans un masque, Franck Provost vous a concocté un masque enrichi en huile de jojoba pour des cheveux réparés et restructurés en profondeur. Et avis aux plus pressées d’entre vous, vous allez adorer ce qui suit : le masque Expert Réparation s’applique sur cheveux mouillés après votre shampoing et ne nécessite qu’une seule petite minute de pause pour faire effet. Vous avez dit magique ? Ce n’est que le début. Car après 10 utilisations du masque Expert Réparation le cheveu retrouve 100% de sa résistance naturelle !

Le soin Salon Expert Réparation

Enfin, et pour venir parfaitement compléter sa gamme, Franck Provost a mis au point un soin à la formule protectrice de chaleur pour celles et ceux qui utilisent régulièrement des appareils de coiffage chauffants (fer à lisser, brosse chauffante, boucleur…). Sous forme de « lait », ce baume thermo-actif s’applique juste avant l’utilisation de votre appareil de coiffage chauffant. Sa formule, enrichie en D-Panthénol protège de la chaleur jusqu’à 230° et infuse votre chevelure de soin. Votre chevelure est ainsi protégée et réparée.

Protégez vos cheveux cassants de la chaleur

Si vous êtes un ou une adepte des outils de coiffage chauffants, vous le savez, à chaque coup de boucleur, de brosse chauffante ou de fer à lisser, vos cheveux sont exposés à de hautes températures. Celles-ci peuvent abîmer et dessécher votre chevelure et ainsi entraîner de la casse. Si vous ne pouvez vraiment pas vous passer de vos outils de coiffages chauffants nous avons sous la main très exactement ce qu’il vous faut : la gamme Expert Protection 230°C de Franck Provost. Composée d’un shampoing sans silicone et d’un soin sans rinçage sous forme de spray, la gamme est formulée sans alcool et est enrichie en pro-kératine pour protéger vos cheveux des effets néfastes de la chaleur jusqu’à 230° ! Afin de faciliter l’application du soin, celui-ci est sous un format de spray à gâchette. Il n’aura jamais été aussi simple de protéger ses cheveux de la chaleur !

Si vos cheveux sont cassants et colorés, décolorés ou méchés

Les cheveux colorés, décolorés ou méchés nécessitent un soin et un entretien tout particulier même lorsqu’ils sont en parfaite forme. Mais si ces derniers semblent avoir un petit coup de mou, devenir ternes et commencent à casser il faut alors prendre soin de choisir encore plus consciencieusement votre routine capillaire. Pour avoir la certitude de chouchouter vos cheveux décolorés, colorés ou même simplement méchés vous pouvez craquer les yeux fermés pour la gamme Expert Couleur de Franck Provost. Du shampoing au masque en passant par l’après-shampoing, toute la gamme est enrichie en extraits de baie d’açaï et de filtres UV pour prendre soin des cheveux colorés, les renforcer, les nourrir et ce tout en préservant l’éclat de votre couleur.

#Soins #CheveuxCassants

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

coloration

Quelle couleur de cheveux pour les yeux verts ?

Vos yeux sont verts et vous cherchez la parfaite couleur de cheveux qui saura les sublimer ? Voici nos suggestions pour un résultat harmonieux.

/

Partager

Les nuances rousses

Parce que le vert est une tonalité froide, les teintes chaudes, dorées et lumineuses tendent à le valoriser. Pour faire ressortir votre regard, rien de tel qu’un roux flamboyant, comme le roux irlandais. Autrement, les plus audacieuses peuvent injecter des reflets rouges foncés, cerise ou bordeaux dans leur chevelure pour une allure encore plus affirmée.
Notre conseil d’expert : envie de discrétion ? Succombez au blond vénitien. À mi-chemin entre le blond et le roux, il flatte les yeux verts avec ses accents cuivrés et donne bonne mine.

La coloration brune

Les yeux clairs se marient aussi aux couleurs qui tranchent, comme le brun, le chocolat ou encore le marron glacé. Si vous avez la peau mate, vous pouvez même choisir une coloration noire à reflets. De quoi souligner votre regard félin ! Pour être sûre d’éviter les faux pas, foncez votre couleur naturelle d’un à deux tons uniquement.
Notre astuce d’expert : vous hésitez ? Optez pour un châtain foncé, comme le Châtain Flamboyant 4.0 de la Coloration Permanente Professionnelle au Pinceau. Moins intense que le brun, il convient à toutes les carnations.

Le blond doré

Avec les yeux verts, le blond doré forme le bon mix à coup sûr ! Pour peu que vous ayez le teint hâlé, il confère un look de surfeuse et n’attend que quelques ondulations pour le magnifier.
Notre conseil d’expert : si la majorité des nuances blondes sont parfaites pour les yeux verts, passez votre tour sur le blond cendré. Il a tendance à ternir les regards émeraude.

#Coloration #YeuxVerts
NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

soin-du-cheveu

Masque pour cheveux : combien de temps dois-je le laisser poser ?

5 minutes, 20 minutes ou toute une nuit, il faut laisser à votre masque le temps d'agir ! En fonction des formules et des résultats souhaités voici le bon timing à respecter !

/

Partager

5 minutes pour hydrater des cheveux normaux

Pour ce type de cheveux, tout n’est qu’équilibre ! Les glandes sébacées produisent la juste dose de sébum, pour une brillance naturelle de votre chevelure. Voilà pourquoi, vous pouvez choisir un masque dont le temps de pause n’excède pas les 5 minutes. Juste le temps de bien hydrater vos cheveux, les faire briller et les rendre encore plus doux !

20 minutes pour nourrir des cheveux secs

Toucher rêche, perte d’élasticité et couleur terne, ces signes sont révélateurs d’une fibre capillaire desséchée. Misez alors sur des soins riches en huile végétale, comme le Masque Expert Nutrition, et rallongez leur temps de pause. Laissez agir le produit 20 minutes au minimum. C’est le temps qu’il faut à votre masque pour déposer ses éléments nutritifs à l’intérieur du cheveu. Résultat, les écailles sont lissées, vos reflets sont accentués et votre chevelure gagne en tonus.

Toute une nuit pour réparer des cheveux abîmés avec des fourches

Réparer une chevelure endommagée demande plus de temps. C’est pourquoi, il est conseillé de laisser poser son masque toute la nuit pour une régénération optimale de vos cheveux. Vous pourrez envelopper votre crinière avec un foulard pour ne pas tâcher votre oreiller. Au réveil, il ne vous reste plus qu’à faire un léger shampooing.

De la même façon, vous pouvez aussi faire un bain d’huile !

#Masque #Tutoriel
NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

coloration

Décoloration, tout ce qu'il faut savoir

Que vous vouliez passer du brun au châtain clair, du noir corbeau au roux ou du blond foncé au blond platine, la décoloration est une étape indispensable ! En quoi consiste-t-elle ? Et comment procéder à la maison ? Voici tous nos conseils !
/

Partager

La décoloration, qu’est-ce que c’est ?

Ce processus consiste à faire pénétrer du peroxyde d’hydrogène à l’intérieur des cheveux afin de les éclaircir jusqu’à huit tons en dessous. Les pigments naturels de votre fibre sont alors décolorés, vos cheveux deviennent d’abord rouges, jaunes puis blonds. Voilà pourquoi, il faut bien respecter le temps de pose !

La décoloration est indispensable dès lors que vous voulez éclaircir votre chevelure de plus de deux tons. Comme dans le cas d’un passage de brun à blond ou de noir à châtain clair par exemple. Elle permet aussi d’éliminer une couleur dont vous n’êtes plus fan et d’en refaire une nouvelle.

Comment décolorer mes cheveux à la maison ?

Pour une décoloration réussie, le mieux est de procéder en deux temps ! Car pour les racines et les longueurs le temps de pause n’est pas le même. Vous éviterez ainsi les brûlures !

Commencez par décolorer les racines en appliquant le produit à l’aide d’un pinceau et laissez agir le temps indiqué. Puis, rincez abondamment jusqu’à ce que l’eau de rinçage soit bien claire.

Ensuite, passez aux longueurs (en évitant les racines, du coup !). Toujours au pinceau, déposez le produit décolorant sur l’ensemble de la chevelure de façon homogène. Laissez poser jusqu’à ce que les cheveux atteignent l’éclaircissement souhaité sans jamais dépasser les 45 minutes de pose. Enfin, il ne vous reste plus qu’à rincer !

Notre conseil d’expert : dans la journée, pensez à faire un masque nourrissant riche en huiles végétales (coco, argan, jojoba). Vos cheveux seront hydratés en profondeur… et vous diront merci !

Pourquoi faire une couleur après ma décoloration ?

Après avoir rincé votre masque, une coloration s’impose ! Décoloré, le cheveu est jaunâtre et terne, pas question de le laisser tel quel ! Une couleur lui apportera de la brillance, des beaux reflets et du corps. Que vous souhaitiez passer au blond, au roux, au châtain clair, ou tout simplement vers une couleur plus claire, recolorer est indispensable !

Lorsque vous appliquez votre coloration, pensez à protéger vos épaules avec un ancien tee-shirt et à mettre une crème riche à la lisière du front pour éviter les traces sur la peau.

Ensuite, déposez le produit colorant d’abord à la racine, puis étendez-le jusqu’aux pointes de façon homogène. Laissez poser le temps indiqué et rincez jusqu’à ce que l’eau soit claire.

Illuminer mes cheveux avec des mèches plus claires

Si la décoloration vous fait peur, rien ne vous oblige à décolorer intégralement vos cheveux. Quelques mèches suffisent à apporter de la lumière et du relief à votre couleur de base. À vous de décider la taille des mèches à éclaircir. Fines, pour un résultat naturel à la façon d’un balayage, ou épaisses si vous souhaitez créer du contraste. Tout de même, sachez qu’il est préférable de rester dans les deux à trois tons en dessous de votre couleur naturelle pour un rendu harmonieux.

Enfin, une chose est sûre, cette technique de (dé)coloration partielle sera moins agressive pour votre chevelure !

Comment nourrir la fibre après avoir décoloré vos cheveux

Tout d’abord, savez-vous pourquoi la décoloration abîme les cheveux ? C’est parce que le produit décolorant agit en profondeur lorsque les écailles sont ouvertes. Résultat, votre fibre capillaire perd son film protecteur à la surface. Les cheveux sont alors secs, cassants et perdent de la masse.

Entre soins pour cheveux abîmés et produits pour cheveux colorés votre cœur balance ? Alternez ! La variété des actifs fera le plus grand bien à votre chevelure. La bonne routine ? Pensez à mettre de l’après-shampooing après avoir lavé vos cheveux. Avec ses vertus émollientes, il contribuera à assouplir vos cheveux. Complétez par un masque hebdomadaire réparateur adapté à votre type de cheveux. Pour bien l’appliquer, suivez notre conseil d’expert : sur cheveux essorés, appliquez une à deux noisettes de produit en insistant sur les pointes. Enveloppez le tout dans une serviette chaude pour favoriser la libération des actifs. Laissez poser 20 minutes au minimum, ou toute la nuit si vous le pouvez ! Rincez ensuite abondamment jusqu’à ce que vos cheveux crissent sous vos doigts.

Au quotidien, adoptez les soins sans rinçage en touche ultime ! Ils apportent une bonne dose d’hydratation aux cheveux à la façon d’une crème de jour capillaire. Privilégiez-les enrichis en céramide si vous souhaitez combler les brèches, en huiles végétales s’ils sont rêches au toucher ou en vitamine E, connue pour ses vertus anti-oxydantes, si vous voulez préserver l’éclat de votre couleur.

Enfin, assurez-vous qu’il y ait toujours un laps de temps d’environ deux semaines entre votre décoloration et tous les procédés qui modifient la structure de vos cheveux : l’utilisation du fer à lisser, une permanente, un défrisage, etc. Vous risqueriez de les fragiliser davantage !

décoloration tutoriel

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

soin-du-cheveu

Quels sont les bienfaits du vinaigre pour mes cheveux ?

Cet ingrédient naturel aux mille vertus contribue à rendre vos cheveux plus beaux. Pour bien l'utiliser et le rendre encore plus efficace, voici tout ce qu'il faut savoir sur le vinaigre !
/

Partager

Vinaigre : toutes ses vertus sur mes cheveux

Le vinaigre fait des merveilles sur tous les types de cheveux ! Grâce à son PH acide, proche de celui du cuir chevelu, il aide à restaurer l’équilibre. Résultat, l’apparition des pellicules est limitée et les démangeaisons sont apaisées.

Vos cheveux sont ternes ? Bonne nouvelle, le vinaigre resserre les écailles et fait briller votre chevelure, comme le Masque Expert Couleur. Connu aussi pour fixer les pigments de votre coloration, il vous permet d’afficher une couleur pleine d’éclat.

En plus, avec ses propriétés tonifiantes et astringentes, il contribue à réguler la production de sébum. Vos cheveux regraisseront donc moins vite et paraîtront légers plus longtemps.

Enfin, si vos cheveux n’ont pas de problèmes particuliers, vous pourrez tout de même utiliser le vinaigre pour rendre vos cheveux souples et soyeux !

Comment utiliser le vinaigre blanc ou de cidre à la maison ?

Vinaigre de cidre ou vinaigre blanc ? Tous les deux sont efficaces ! Même si le second a une odeur plus forte, elle s’estompera au séchage.

À la maison, mélangez deux cuillères à soupe (trois si vos cheveux sont gras et/ou avec des pellicules) à un litre d’eau, dans une bouteille en plastique vide. Une fois par semaine, rincez d’abord votre shampooing à l’eau fraîche, puis rincez vos cheveux à nouveau avec l’eau vinaigrée.

Notre astuce d’expert : répartissez le mélange sur l’ensemble de votre chevelure, en massant délicatement toutes les zones du cuir chevelu du bout des doigts. Puis, essorez bien vos cheveux et ne rincez plus ! Absorbez un maximum d’humidité en les tamponnant avec une serviette. Si vous le pouvez, laissez-les sécher à l’air libre ou réglez votre sèche-cheveux sur la position «air froid».

En plus du vinaigre, saviez-vous qu’une alimentation équilibrée est importante pour avoir de beaux cheveux ?

vinaigre cheveux bienfaits

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

coiffure

3 choses à savoir sur la permanente

Vous avez toujours rêvé d'avoir les cheveux bouclés ? Grâce à la permanente, votre souhait pourrait bien se réaliser. Voici 3 choses à savoir sur cette technique de mise en plis avant de sauter le pas. 
/

Partager

Cheveux et permanente : une technique irréversible

Par définition, la permanente est une technique de frisage des cheveux irréversible. Bien sûr, les boucles se détendent progressivement au bout de quelques mois, mais les cheveux ne reprendront leur forme d’origine qu’une fois qu’ils auront complètement repoussés. Il faudra attendre au moins un an avant de retrouver votre vraie nature sur l’ensemble de votre chevelure. 

En moyenne, la tenue d’une permanente varie de 3 à 6 mois. On peut choisir de la refaire ou au contraire, de laisser ses cheveux au naturel afin d’afficher de jolies ondulations. Le résultat sera de toute façon assez naturel. 

Pour parvenir à transformer des cheveux raides en des cheveux bouclés, ceux-ci sont soumis à un produit chimique qui permet de casser l’enveloppe du cheveu pour le reformer et lui donner la forme désirée. Il est donc inutile de faire une permanente si votre chevelure est déjà bouclée ou frisée. 

La permanente assèche les cheveux

Dans certains cas, la permanente peut assécher la fibre capillaire, en particulier si elle est réalisée sur des cheveux déjà secs. Ils ont donc besoin d’être hydratés en profondeur pour rester en bonne santé. Pour prendre soin de vos cheveux bouclés, évitez les shampooings trop fréquents et laissez poser un masque nourrissant qui apportera une nutrition intense aux cheveux. Laissez-les sécher à l’air libre et choisissez une mousse coiffante pour discipliner vos boucles sans les abîmer. 

Si vous tenez à les sécher, optez pour un diffuseur plutôt qu’un sèche-cheveux classique. Cet appareil épouse la forme des boucles et permet de les mettre en forme en distribuant la chaleur de façon homogène. N’hésitez pas à utiliser également un soin thermo-protecteur afin de préserver autant que possible l’hydratation de votre chevelure. 

La permanente convient à tous les types de cheveux

La permanente s’adapte à toutes les longueurs de cheveux. En effet, il existe différentes tailles de rouleaux qui permettent aux coupes courtes d’afficher les boucles souhaitées. Le coiffeur peut également faire l’usage de pinces ou de bigoudis pour réussir la mise en plis. La permanente peut alors se réaliser sur l’ensemble des cheveux ou seulement quelques mèches selon le volume recherché. 

Des cheveux naturellement lisses peuvent également s’essayer à la permanente. Le produit utilisé pénètre la fibre capillaire, ce qui permet d’apporter du volume même aux cheveux les plus plats. Plus les bigoudis utilisés sont petits, plus les cheveux seront frisés. À vous de choisir la taille de vos boucles. Il peut être judicieux de faire un test à l’aide d’un fer à boucler avant de vous rendre chez le coiffeur. 

Avant de vous lancer, n’hésitez pas à faire des boucles avec votre lisseur pour définir le type de boucles qui subliment le mieux votre nature de cheveux. 

permanente tutoriel

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coiffure

NOS CONSEILS Coiffure

coloration

Coloration des cheveux pendant la grossesse : je peux ou pas ?

Enceinte, vous aimeriez changer de couleur de cheveux mais vous ne savez pas si c'est autorisé pendant vos 9 mois de grossesse. On vous dit tout sur le sujet !
/

Partager

Coloration : à proscrire au 1er trimestre de grossesse

Pendant les trois premiers mois de grossesse, les femmes enceintes doivent faire attention aux produits qu’elles utilisent, et notamment au choix des colorations pour cheveux. En effet, les shampooings colorants et les colorations maison peuvent contenir du formaldéhyde (appelé aussi méthanal ou aldéhyde de formique), potentiellement nuisible pour le bébé. Il est donc préférable de ne pas les utiliser.

Enceinte : bien choisir ses produits de coloration

Une fois le premier trimestre de grossesse passé, il n’y a, à priori, aucun problème pour vous colorer les cheveux. En revanche, il est très important de choisir une coloration sans ammoniaque, comme la Couleur Permanente Au Pinceau. De même, pensez à bien espacer les colorations (et les permanentes).

Coloration des cheveux : les imprévus pendant la grossesse

Incroyable mais vrai, vos cheveux peuvent réagir d’une manière différente si vous êtes enceinte. En effet, pendant la grossesse, de nombreuses hormones affluent dans le corps et peuvent interagir avec certains produits comme la coloration. D’ailleurs, on vous conseille plutôt d’opter pour des mèches ou un balayage qui sublimeront votre chevelure sans risquer «l’erreur de couleur ».

N’oubliez pas de prendre soin de vos cheveux même pendant la grossesse, vous verrez, grâce aux hormones ils seront plus brillants que d’ordinaire. Profitez-en !

coloration grossesse

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

soin-du-cheveu

Masque pour cheveux : comment bien l'appliquer ?

Véritable source de soin pour la fibre capillaire, les masques pour cheveux sauvent vos longueurs en quelques minutes. On fait le point sur leur utilisation.
/

Partager

Masque capillaire : à chacune son soin

Pour nourrir intensément votre chevelure et la rendre plus belle, rien de mieux qu’un masque pour les cheveux. Sachez qu’il existe différentes gammes de masque afin de répondre à toutes les attentes. Que vos cheveux soient colorés, secs à très secs, déshydratés ou même abîmés il existe une solution à chaque besoin.

Appliquer un masque pour les cheveux : les étapes

Etape 1 : après avoir réalisé votre shampooing et votre après-shampooing, sur cheveux essorés, prenez une bonne noisette de produit et répartissez-la sur vos longueurs. Pensez à étirer le produit jusqu’aux pointes.

Etape 2 : massez-vous le crâne délicatement pendant quelques minutes, puis, lissez vos longueurs. Cela permet de vous détendre et de faire pénétrer le soin. Si vos racines sont grasses, zappez cette étape qui a pour effet d’activer la circulation sanguine, et donc, de faire remonter le sébum à la surface du cuir chevelu.

Etape 3 : laissez agir le masque au moins 10 minutes pour qu’il soit efficace. Le mieux étant de laisser le soin poser 20 minutes sous une serviette chaude afin que les actifs pénètrent la fibre.

Etape 4 : rincez longuement le produit à l’eau tiède ou froide jusqu’à ce que l’eau soit claire et que vos cheveux crissent légèrement sous vos doigts.

Masque capillaire : quelle fréquence ?

Notre conseil d’expert pour afficher une chevelure en pleine santé ? Appliquez le Masque Expert Nutrition une fois par semaine. En cas de fortes sécheresses, vous pouvez passer à deux applications hebdomadaires. Pour les pressées, l’option masque nutritif à laisser poser toute la nuit est une bonne solution pour afficher une chevelure de rêve. Au réveil, réalisez un ou deux shampooing doux pour retirer l’excédent de masque.

application masque

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

Masque pour cheveux : comment bien l'appliquer ?

Véritable source de soin pour la fibre capillaire, les masques pour cheveux sauvent vos longueurs en quelques minutes. On fait le point sur leur utilisation.

/

Partager

Masque capillaire : à chacune son soin

Pour nourrir intensément votre chevelure et la rendre plus belle, rien de mieux qu’un masque pour les cheveux. Sachez qu’il existe différentes gammes de masque afin de répondre à toutes les attentes. Que vos cheveux soient colorés, secs à très secs, déshydratés ou même abîmés il existe une solution à chaque besoin.

Appliquer un masque pour les cheveux : les étapes

Etape 1 : après avoir réalisé votre shampooing et votre après-shampooing, sur cheveux essorés, prenez une bonne noisette de produit et répartissez-la sur vos longueurs. Pensez à étirer le produit jusqu’aux pointes.

Etape 2 : massez-vous le crâne délicatement pendant quelques minutes, puis, lissez vos longueurs. Cela permet de vous détendre et de faire pénétrer le soin. Si vos racines sont grasses, zappez cette étape qui a pour effet d’activer la circulation sanguine, et donc, de faire remonter le sébum à la surface du cuir chevelu.

Etape 3 : laissez agir le masque au moins 10 minutes pour qu’il soit efficace. Le mieux étant de laisser le soin poser 20 minutes sous une serviette chaude afin que les actifs pénètrent la fibre.

Etape 4 : rincez longuement le produit à l’eau tiède ou froide jusqu’à ce que l’eau soit claire et que vos cheveux crissent légèrement sous vos doigts.

Masque capillaire : quelle fréquence ?

Notre conseil d’expert pour afficher une chevelure en pleine santé ? Appliquez le Masque Expert Nutrition une fois par semaine. En cas de fortes sécheresses, vous pouvez passer à deux applications hebdomadaires. Pour les pressées, l’option masque nutritif à laisser poser toute la nuit est une bonne solution pour afficher une chevelure de rêve. Au réveil, réalisez un ou deux shampooing doux pour retirer l’excédent de masque.

#Application #Masque

coloration

Coloration trop foncée : comment la faire dégorger ?

Le résultat de votre coloration n'est pas tout à fait ce à quoi vous vous attendiez : votre chevelure est plus foncée que dans votre imagination ? Pas de panique, il existe des solutions pour faire dégorger une couleur trop foncée. Suivez le guide.
/

Partager

Coloration : les gestes pour faire dégorger sa couleur

Maintenant que votre chevelure est colorée et qu’elle ne ressemble pas vraiment au résultat escompté, il va falloir mettre en place une routine pour faire dégorger votre couleur. En une dizaine de jours, votre coloration devrait alors s’éclaircir d’un demi-ton, environ.

Juste après la coloration, effectuez un shampooing clarifiant, comme le Shampooing Expert Antipelliculaire, pour nettoyer l’excès de pigments dans votre chevelure. Vous pouvez le laisser poser quelques minutes pour démultiplier son action. En effet, ce type de lavant est légèrement plus détergent que les shampooings classiques et permet donc de gommer la couleur.
Après avoir réalisé votre shampooing, appliquez un masque nourrissant, qui va lui aussi permettre de faire passer la couleur, car ces soins empêchent les pigments d’imprégner les cheveux.

Dès le lendemain de la coloration, vous pouvez faire un shampooing doux pour prendre le relais et permettre d’estomper les pigments de votre chevelure. Pour vous aider, appliquez un masque nourrissant deux fois par semaine. Renouvelez ce rituel quotidiennement jusqu’à l’obtention de la couleur souhaitée.

Notre conseil d’expert pour vous laver les cheveux au quotidien ? Le shampooing Expert Cheveux Courts qui respecte votre cuir chevelu fragilisé tout en hydratant vos cheveux. Un bon moyen de faire passer la couleur sans abîmer votre chevelure.

coloration foncée

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

Coloration maison : combien de temps entre deux colorations ?

Perte de brillance, réapparition des cheveux blancs ou racines apparentes, la tentation de refaire sa coloration est grande ! Néanmoins, il y a un intervalle de temps à respecter. Voici nos conseils.
/

Partager

De combien de temps faut-il espacer ses colorations ?

Comme vous le savez certainement, la coloration permanente est un procédé chimique qui abîme les cheveux. Voilà pourquoi, vous ne pouvez pas refaire votre couleur toutes les semaines ! Si vous aimez changer de tête régulièrement ou rafraîchir votre coloration, sachez qu’il est préférable d’attendre un mois et demi au minimum.

Pour faire durer votre coloration plus longtemps, utilisez des produits pour cheveux colorés à base d’antioxydants, tels que la vitamine E et les extraits de fruits rouges (baie d’açaï, cranberry, etc.). Ils aident à défendre votre chevelure des agressions extérieures (pollution, soleil, etc.) et à neutraliser le voile terne à la surface de la fibre dû aux dépôts de calcaire.

Quand dois-je refaire ma coloration ?

Après quatre à six semaines, les cheveux repoussent et laissent apparaître vos cheveux blancs ou votre couleur naturelle. Si vous jugez les racines apparentes trop inesthétiques, il vous faudra alors les retoucher. Pour cela, il vous suffit d’appliquer le produit colorant uniquement sur la zone à recolorer.

Votre blond a viré au jaune ? Plutôt que de refaire votre couleur, testez plutôt les soins déjaunissants. Composés de pigments bleus et violets, ils aident à neutraliser ces reflets disgracieux et à prévenir leur apparition.

coloration tutoriel

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

Peau mate : quelle coloration pour moi ?

Vous avez la peau mate et vous avez envie de changer de tête ? Pour mettre en valeur la tonalité mate et dorée de votre teint, certaines colorations sont à privilégier plus que d'autres. Chocolat, caramel, marron glacé : découvrez quelles sont les colorations cheveux qui sont faites pour vous.
/

Partager

Balayage miel ou caramel, une colo cheveux qui ravit la peau mate

Pour sublimer une peau mate, rien de tel que des mèches ou un balayage dans les tons miel ou caramel. Chaleureuse et lumineuse, ce genre de couleur illumine le visage et capture l’éclat des peaux hâlées. Le sombre hair peut également être une bonne option pour celles qui recherchent un changement de tête très discret. Dépourvue de démarcation, cette technique de coloration distille des reflets ensoleillés dans la chevelure. Il en est de même pour les mèches, qui sont réalisées sur des sections de cheveux plus épaisses. 

Si vous souhaitez une coloration traditionnelle, dirigez-vous vers des nuances de blonds chauds comme le blond vénitien ou le doré. évitez le blond clair ou le platine : le contraste avec votre teint serait trop fort. 

Peau mate : du ton sur ton pour foncer sa coloration

Vous avez envie de booster vos cheveux châtains ou bruns ? Optez pour une coloration ton sur ton marron, chocolat ou noisette pour redonner de la brillance aux cheveux. Proches de votre base naturelle, ces couleurs effet glossy s’estompent au bout de quelques shampooings et ne demandent que peu d’entretien. 

Si vous cherchez plutôt à arborer des reflets cuivrés, alors, une coloration auburn, acajou ou violine flattera votre carnation mate. Le henné peut également être une bonne option. Colorant naturel, il donne de l’intensité aux cheveux bruns. Proche de la couleur auburn, il s’accorde très bien avec les peaux mates. évitez toutefois les nuances de roux trop vives, qui conviennent davantage aux carnations claires.

Envie d’une couleur de cheveux vraiment originale ? La coloration noir bleuté fera ressortir votre caractère et donnera de la profondeur à votre couleur. Intense et profond, le bleu est la nuance parfaite pour électriser une chevelure noire un peu banale. Alors forcément, il faut être sûre de votre choix et surtout, l’assumer !

Couleur des yeux, le critère à prendre en compte pour sa colo cheveux quand on a la peau mate

Autre élément à prendre en compte dans le choix de votre coloration : la couleur de vos yeux. Indispensable pour vous aider à trouver la nuance la plus flatteuse pour vous. Si vos yeux sont clairs (verts ou bleus), des reflets dorés ou cuivrés mettront en valeur votre regard. Si vos yeux sont noisettes ou marrons, vous pourrez vous permettre une tonalité plus cendrée. Enfin, les peaux mates aux yeux noirs éviteront les couleurs de cheveux trop claires. Il est préférable d’opter pour du châtain, un marron glacé ou chocolat. Ces nuances de coloration souligneront la profondeur de votre regard ébène.

Une fois que vous aurez choisi la tonalité faite pour vous, il ne vous restera plus qu’à choisir une coloration permanente ou semi-permanente en fonction de vos envies. Tournez-vous vers un coloriste professionnel ou lisez nos conseils pour réussir votre première coloration maison

Peau mate coloration

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

Coloration maison : comment enlever les traces sur la peau ?

Que vous soyez novice en la matière ou experte, une tache de produit colorant sur la peau est vite arrivée ! Si c'est le cas, inutile de paniquer, on vous donne quelques astuces pour vous en débarrasser !
/

Partager

Comment estomper ou effacer une trace de coloration ?

Comme vous le savez, une couleur permanente colore vos cheveux de façon définitive. Mais si elle est mal appliquée, elle teint aussi la peau : cuir chevelu et contours du visage y passent !

Si vous agissez immédiatement, les taches peuvent être éliminées avec un coton imbibé de lotion astringente ou à l’inverse, d’une crème très riche. Sinon vous pouvez aussi masser la tache pendant une minute avec une noisette de dentifrice. Légèrement abrasif, il contribue à exfolier les cellules mortes.

En revanche, si vous vous apercevez des traces bien plus tard, comme celles cachées derrière la nuque ou les oreilles, il vous faudra passer aux choses sérieuses ! C’est-à-dire bien frotter la tache avec du vinaigre blanc, redoutable contre les taches tenaces. Néanmoins, veillez à l’appliquer localement car il a tendance à assécher la peau.

Les solutions pour prévenir les taches pendant la coloration

À l’avenir, avant de faire votre coloration, pensez à protéger vos épaules avec un vieux tee-shirt. Quant à votre peau, le meilleur moyen de ne pas la tacher est d’appliquer une crème pour le visage très riche à la lisière de votre front et le long des tempes, tout en veillant à ne pas toucher vos racines. Vous empêchez ainsi au produit colorant de migrer vers votre visage.

Avec ces quelques conseils, vous voilà prête pour une coloration à la maison réussie !

traces peau coloration

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

Coloration ratée : 3 astuces pour rattraper le coup

Rater sa coloration, c'est le genre de chose qui peut arriver à tout le monde ! Heureusement, il existe quelques astuces pour limiter les dégâts. Vous avez loupé votre colo maison ? Gardez le sourire, on vous donne tous nos conseils pour rattraper le coup.
/

Partager

Colo ratée : la couleur est trop foncée

Vous avez décidé de devenir brune mais cette couleur durcit vos traits et vous regrettez votre châtain ? Heureusement, il est plus facile de se débarrasser d’une coloration que d’une décoloration. Agissez vite ! Filez sous la douche et faites-vous un shampooing avant que les pigments aient eu le temps de pénétrer profondément le cheveu.

Pour faire dégorger la couleur, augmenter la fréquence de vos shampooings et laissez-les poser quelques minutes comme vous le feriez pour un masque. Les shampooings anti-pelliculaires sont particulièrement efficaces, mais ils ont tendance à assécher les cheveux. Si vous optez pour cette solution, n’oubliez pas de laisser poser un soin nourrissant derrière type masque capillaire hydratant pour réhydrater vos longueurs. 

Si vous avez effectué une coloration semi-permanente, sachez que cette dernière s’estompera plus rapidement qu’une coloration permanente. Prenez votre mal en patience et comptez entre 6 et 8 semaines avant que les reflets ne soient plus visibles. Mais là-encore, la meilleure astuce consiste à rapprocher les shampooings pour faire dégorger les pigments de couleur.  

Colo ratée : la couleur est trop claire

Vous avez voulu passer au blond et vous vous retrouvez avec des reflets jaunes, roux, voire verts ? Dans ce cas-là, 2 solutions s’offrent à vous : aller chez un coloriste pour effectuer une patine et neutraliser les reflets, ou effectuer une coloration ton sur ton pour tenter de retrouver votre couleur naturelle. Formulée sans ammoniaque, ce type de coloration pénètre seulement la couche superficielle du cheveu et s’estompe au bout de 6 à 8 semaines. 

Attention : pour ne pas fragiliser davantage vos cheveux, il est conseillé d’attendre au moins 2 semaines avant de recolorer. Multipliez les soins pour réparer les dommages causés par un excès de colorations. Enrichi en céramide et arginine, le masque professionnel Expert Réparation + vous aidera à réparer et fortifier les cheveux abîmés par les colorations à répétition.

Colo ratée : les mèches sont trop marquées

Vous avez réalisé vos mèches à la maison et vous n’êtes pas satisfaite du résultat ? Pire, vous affichez un effet zébré sur le dessus de la tête ? Pas de panique, il suffit d’effectuer une coloration temporaire ou semi-permanente pour retrouver une homogénéité dans votre chevelure. Celle-ci s’estompera en quelques semaines, ce qui vous laissera le temps de rendre visite à votre coloriste pour rattraper vos mèches en salon. Sachez que le balayage offre un résultat plus naturel puisque les mèches colorées sont plus fines, contrairement aux mèches traditionnelles, réalisées sur des sections de cheveux plus épaisses. Une subtilité qui peut faire toute la différence.  

Pour ne plus commettre d’erreur, demandez-vous pourquoi avez-vous raté votre coloration : avez-vous respecté le temps de pose ? Avez-vous sauté la case décoloration ? Avant de vous lancer, lisez nos conseils pour bien appliquer votre coloration maison

coloration ratée tutoriel

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

soin-du-cheveu

Comment supprimer les odeurs dans mes cheveux ?

Entre la pollution, l'odeur de la cigarette, les odeurs de cuisine ou encore l'excès de sébum, nos cheveux ne sentent pas toujours très bon. Voici nos astuces pour minimiser le problème.
/

Partager

Pourquoi mes cheveux ne sentent pas bon ?

Les cheveux ont tendance à absorber l’odeur ambiante. C’est pourquoi, au moindre nuage de fumée, les cheveux sentent mauvais. Parfois, l’odeur provient directement du cuir chevelu. La cause ? L’excès de sébum.

Comment éliminer l’excès de sébum à la racine ?

Pour assainir le cuir chevelu et absorber le sébum, appliquez un masque à l’argile (verte pour le cuir chevelu gras, blanche pour le cuir chevelu sensible) sur les racines une à deux fois par semaine. Riche en minéraux (fer, silice, magnésium), l’argile est connue pour ses vertus antiseptiques. Vous pouvez aussi limiter la production du sébum en ajoutant une goutte d’huile essentielle de pamplemousse, de romarin ou de citron à votre soin.

Une fois par semaine, faites le dernier rinçage de vos soins à l’eau vinaigrée. En plus de faire briller le cheveu, elle régule le sébum par ses vertus astringentes.

Parfumer ses cheveux

Parce que le cheveu imprègne bien les odeurs, il est astucieux de vaporiser votre parfum fétiche sur cette zone. Même s’il contient de l’alcool, il n’est pas nocif pour les cheveux en faible quantité (une à deux vaporisations).

Le bon geste ? Vaporisez le parfum devant vous, puis placez-vous sous ce voile parfumé. En règle générale, tenez toujours votre parfum à 30 cm de vos cheveux.

En plus de sentir bon, vos cheveux seront propres plus longtemps !

odeurs cheveux

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

coloration

Coloration : comment passer du brun au châtain clair ?

Naturel et séduisant, le châtain clair donne bonne mine à toutes les femmes. On vous explique comment passer d'une chevelure brune à châtain clair, tout en préservant la santé de vos cheveux.
/

Partager

Brun à châtain clair : plusieurs étapes nécessaires

Quand on affiche une chevelure brune, passer à des tons plus clairs nécessite quelques étapes pour éviter d’abîmer vos cheveux. De plus, certaines colorations ne prendront pas sur votre chevelure du fait de sa couleur très foncée.

Si vous souhaitez adopter le châtain clair, commencez par réaliser une coloration châtain médium qui servira d’étape intermédiaire. Puis, un mois après, vous pourrez colorer vos cheveux en châtain clair. Privilégiez les teintes dorées qui apporteront des reflets dans vos cheveux.

Autre solution pour celles qui veulent un résultat léger et très naturel, les mèches dans les tons noisette. En effet, ce type de coloration permet de valoriser son brun tout en affichant des reflets châtains.

Coloration : comment prendre soin de sa chevelure ?

Quand on passe par l’étape coloration, il est nécessaire d’hydrater correctement ses cheveux. Un mois avant de sauter le pas, misez sur des soins réparateurs afin de sublimer votre chevelure. N’oubliez pas de poser un masque capillaire une à deux fois par semaine.

Une fois la coloration faite, mieux vaut utiliser des soins spécifiques pour les cheveux colorés. En effet, ce type de produit permet de conserver sa couleur plus longtemps, et surtout de la garder plus brillante ! De même, pensez à hydrater quotidiennement vos cheveux pour éviter les pointes fourchues et/ou l’effet «paille».

En suivant ces étapes, vous devriez afficher un beau châtain clair.

brun coloration

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

soin-du-cheveu

Les techniques pour nettoyer sa brosse à cheveux

Vous l'utilisez tous les jours pour démêler vos cheveux, les débarrasser de leurs impuretés et les faire briller, mais prenez-vous le temps de la nettoyer régulièrement ? On vous dit comment bien entretenir votre brosse à cheveux !
/

Partager

Pourquoi faut-il nettoyer sa brosse à cheveux ?

Parce que c’est un geste essentiel à la beauté de votre chevelure ! En démêlant vos longueurs avec une brosse mal entretenue, vos cheveux graisseront plus rapidement et vous les salirez automatiquement. D’où l’importance de laver vos brosses en plastiques ou en poils naturels. Pour découvrir comment, lisez ce qui suit !

Les différentes façons de nettoyer les brosses à cheveux

Que vous ayez choisi une brosse en plastique ou en bois, il vous faut d’abord retirer les cheveux entre les picots ou les poils à la main.

Si votre brosse est en plastique, voici comment la nettoyer :

. Au bicarbonate de soude

Dans un litre d’eau tiède, versez 4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude et mélangez. Puis, laissez tremper votre brosse toute la nuit. Rincez-la ensuite et séchez-la avec une serviette.

. Avec du vinaigre

Remplissez une bassine ou votre évier avec de l’eau et du vinaigre à parts égales. Comme pour le bicarbonate de soude, laissez votre brosse dans ce mélange toute la nuit. Il vous suffira de la rincer à l’eau tiède le lendemain et de la sécher.

De plus, sachez que le vinaigre a aussi de nombreux bienfaits sur vos cheveux : il resserre les écailles, apporte de l’éclat et élimine les pellicules.

En revanche, si votre brosse est dotée d’un manche en bois et de poils naturels, une noisette de shampooing vous permettra d’ôter toutes les poussières. Surtout, ne laissez pas ce type de brosse tremper dans l’eau, vous abîmeriez la partie en bois.

Avec une brosse toute propre, vous pourrez bien brosser vos cheveux et obtenir une belle brillance !

entretien brosse à cheveux

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

soin-du-cheveu

L'eau de riz, magique pour les cheveux !

Utilisée depuis des années sur les cheveux par les femmes asiatiques, l'eau de riz est le nouvel incontournable de la routine beauté capillaire. Explications d'une pratique ancestrale qui rend les cheveux lisses et brillants.
/

Partager

Des bienfaits multiples

Voilà une lotion naturelle qui regorge de vertus nourrissantes. Riche en vitamines, en minéraux, en fer, en potassium, en zinc et en magnésium, l’eau de riz fait partie des ingrédients beauté tendance auxquels on prête de nombreuses vertus capillaires. Naturellement chargée en amidon, elle permet de lustrer la fibre du cheveu, de fortifier le cuir chevelu et de limiter les frisottis. Rien que ça ! Alors n’attendez plus pour l’intégrer à votre routine beauté et ainsi vous ouvrir la voie vers une chevelure souple et glossy.

Mode d’emploi : comment l’utiliser ?

La technique consiste à récupérer l’eau de rinçage du riz et à l’appliquer sur les longueurs et les pointes, à la manière d’un après-shampoing. 100% naturel donc ! Avant de faire cuire le riz, laissez-le tremper 10 à 15 minutes puis récupérez l’eau et appliquez-la sur cheveux mouillés après votre shampoing habituel. Laissez ensuite poser quelques minutes puis rincez.

Pour une lotion encore plus chargée en nutriments, favorisez l’eau de cuisson du riz qui agira comme un véritable masque. Cette version est idéale pour celles qui souhaitent displiciner et alourdir davantage leur chevelure. Si votre cuisson de riz ne coïncide pas avec votre jour de shampoing, pas de panique ! L’eau de riz se conserve 6 jours au réfrigérateur.

Les remèdes beauté naturels semblent être en vogue dans le monde du cheveu puisque le marc de café présente, lui aussi, des vertus considérables pour la crinière. Véritable exfoliant et accélérateur de pousse, il peut se coupler sans problème à l’utilisation de l’eau de riz pour un cuir chevelu apaisé et des longueurs lustrées ! À vous de jouer.

eau de riz bienfaits

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

coloration

Coloration caramel : comment obtenir cette couleur de cheveux ?

Tantôt chaude, puis douce, résolument féminine, la couleur caramel illumine toutes les chevelures. Comment colorer ses cheveux dans cette teinte gourmande ? On répond à toutes vos questions.
/

Partager

Coloration caramel : entre le châtain doré et le blond beige

La teinture caramel illumine les cheveux bruns, châtains et blonds. Elle éclaire le teint et permet d’afficher sans complexe sa féminité. Chaudes et douces à la fois, les nuances de caramel séduisent de nombreuses femmes. Si vous souhaitez aborder une chevelure gourmande sans passer par le chocolat, cette teinte est faite pour vous !

Comment réaliser une teinture caramel ?

Cette coloration permet d’éclaircir les cheveux châtains foncés et d’apporter du caractère à un blond classique. Pour celles qui ont une base très foncée, il sera nécessaire de passer par l’étape décoloration avant de réaliser la teinture afin d’obtenir la couleur caramel. Pour les autres, choisissez une coloration maison soit dans les teintes de blond foncé, de châtain doré ou de caramel, comme la nuance châtain doré de la Couleur Permanente. Les cheveux foncés peuvent aussi s’essayer au balayage caramel qui infusera de la lumière dans la chevelure.

Appliquez le produit colorant sur l’ensemble de la chevelure et laissez poser le temps indiqué sur la boîte. Puis, rincez vos cheveux et appliquez le soin nourrissant fourni dans l’emballage pour donner brillance et tonus à vos cheveux.

N’oubliez pas de prendre soin de vos longueurs en faisant un masque capillaire nourrissant et un booster de couleur une fois par semaine.

coloration caramel tutoriel

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

3 choses à savoir sur la coloration blond foncé

Fans inconditionnelles de cheveux blonds, il n'y a pas que le blond cendré ou le blond doré dans la vie ! La coloration blond foncé, à la fois lumineuse et profonde s'adapte facilement à toutes les carnations et fait son petit effet et ce, quelle que soit la saison. L’aventure blond foncé vous tente mais vous hésitez encore à vous lancer ? Alors voici 3 choses à savoir absolument sur cette couleur de cheveux indémodable pour vous aider à faire le bon choix.
/

Partager

Le blond foncé, la coloration de cheveux la plus proche du châtain

On le confond souvent avec le châtain clair et ce n’est pas étonnant puisque le blond foncé est la tonalité la plus proche du châtain. Mais ce qu’on oublie souvent c’est que le blond foncé est bien plus multiple qu’on ne l’imagine ! Selon votre carnation et vos envies, vous pourrez adopter un blond foncé froid ou un blond foncé chaud. De manière générale, plus votre teint est clair, plus il vous faudra privilégier les reflets froids et donc opter pour un blond foncé cendré. À l’inverse, si votre teint est plutôt mat nous vous recommandons de miser sur des nuances chaudes avec un blond foncé doré ou cuivré.

Malléable, la teinture blond foncé se fait sombre en hiver et ensoleillée en été. Même si, comme tous les blonds, il s’éclaircit naturellement au soleil, vous pouvez aisément agrémenter votre blond foncé de quelques mèches ou choisir de réaliser un balayage blond pour infuser de la lumière dans votre chevelure dès l’apparition des premiers rayons de soleil. Mieux encore : un tie and dye blond clair sur les pointes se marie à merveille avec une base blond foncé et vous assure un look de surfeuse 100% trendy !

Une coloration blond foncé sur des cheveux bruns, une bonne idée ?

Vous avez les cheveux bruns et vous rêvez d’un joli blond qui sent bon l’été ? S’il est bien évidemment possible d’obtenir un blond foncé doré sur des cheveux bruns ou noirs, sachez que vos cheveux seront inévitablement fragilisés par les décolorations et que l’entretien nécessitera du temps et de nombreux passages chez votre coiffeur. Si vous souhaitez éclaircir vos cheveux tout en conservant une fibre en bonne santé dirigez-vous plutôt vers une coloration caramel. Vous obtiendrez ainsi de très jolis reflets lumineux et un effet sunkissed tout en douceur.

Cheveux longs et coloration blond foncé : le duo gagnant !

Parce qu’il offre mille et un reflets possibles, le blond foncé est particulièrement flatteur lorsqu’il est porté sur des cheveux longs. Et côté coiffage, les options pour mettre en valeur ses reflets sont nombreuses ! Les ondulations wavy permettent par exemple de sublimer un blond foncé méché.

Pour un look plutôt glamour, mettez votre blond foncé en valeur en osant les boucles rétro (ou hollywoodiennes) ou en adoptant un brushing parfaitement lisse. Et si vous êtes une adepte du style casual, un bun faussement négligé sera idéal. Parce qu’il fait la part belle au naturel, le blond foncé séduit particulièrement celles qui n’aiment pas les changements de tête trop radicaux.

Vous l’aurez donc compris : cette coloration permet de jongler en un clin d’œil entre différents looks, selon la coiffure que vous adoptez.

Comment bien entretenir son blond foncé, naturel ou coloré ?

Il est vrai que le blond foncé est plus facile à entretenir qu’un blond platine ou qu’un blond polaire, mais ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas en prendre soin ! Afin de conserver l’intensité de votre teinture blond foncé le plus longtemps possible, un soin enrichi en antioxydant protecteur comme le Shampooing professionnel Expert couleur est préconisé. Et pour neutraliser les reflets jaunes des cheveux passés par la case décoloration, vous pouvez également de temps à autre, quand vous en ressentez le besoin, adopter une routine déjaunissante (shampoing et masque).

Pendant les mois d’hiver, il n’est pas rare que le blond foncé ternisse un peu. Pour votre blond foncé, optez pour des soins enrichis en Baie d’Açaï, à l’instar de la gamme Professionnelle Expert Couleur. Sa formule, sans silicone, apporte vitalité et lumière aux cheveux. Au moment du shampooing, après les avoir bien rincés à l’eau claire, vous pouvez terminer avec un filet de vinaigre ou de citron jaune pour doper leur éclat. Chevelure aux reflets brillants 100% garantie !

Vous voilà enfin prête à sauter le pas et à adopter un joli blond foncé ? Alors il ne reste plus qu’à trouver la nuance de blond faite pour vous. Ensuite, tournez-vous vers un coloriste professionnel ou réalisez votre coloration blond foncé à la maison si vous maîtrisez comme personne l’art de la coloration à domicile !

coloration blond foncé tutoriel

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

Coloration ton sur ton, tout ce qu'il faut savoir

Moins contraignante qu'une couleur permanente, la coloration ton sur ton promet un résultat très naturel. Comment agit-elle sur vos cheveux et quels résultats espérer ? Suivez le guide pour une utilisation parfaite !
/

Partager

Qu’est-ce qu’une coloration ton sur ton ?

Dite semi-permanente, la couleur ton sur ton contient des agents oxydants, mais pas d’ammoniaque. Elle pénètre alors dans les couches internes du cheveu sans en atteindre le cortex. Résultat, votre chevelure est colorée pendant six à huit semaines. La couleur s’estompe alors sans laisser d’effet racines. Vous n’aurez pas à retoucher la repousse toutes les quatre à six semaines ! Bonne nouvelle, non ?

Comme son nom l’indique, la coloration ton sur ton reste proche de votre couleur naturelle. Elle sert surtout à raviver la brillance, accentuer les reflets et la mise en relief de votre chevelure. Elle n’éclaircira pas vos cheveux, mais pourra les foncer de deux tonalités. La couleur ton sur ton permet aussi de couvrir 50 % de vos cheveux blancs.

Dans quels cas faire ce type de couleur ?

Si vous souhaitez réveiller une couleur terne, créer une impression de volume et obtenir un rendu naturel, la coloration ton sur ton répondra à vos attentes ! Cette dernière enveloppe la chevelure d’un film gainant en plus de déposer un voile brillant à sa surface. Enfin, si vous avez quelques cheveux blancs éparpillés, la couleur ton sur ton sera suffisamment couvrante.

Comment appliquer une coloration ton sur ton ?

Avant de vous lancer, prenez quelques précautions ! Faites d’abord un test d’allergies 24 h à 48 h avant. Pour cela, appliquez une goutte de produit colorant sur une petite partie de votre peau, comme l’arrière de l’oreille ou le creux du coude. Si aucune réaction de type rougeurs, gonflements, petits boutons, ne se manifeste, vous pouvez faire votre coloration ton sur ton. Pensez à porter les gants en plastique inclus dans votre boîte de coloration et protégez vos épaules avec une serviette ou un vieux tee-shirt.

Appliquez votre produit colorant sur cheveux secs et non lavés, le jour J ou la veille. Sinon, votre couleur risquerait de ne pas pénétrer correctement à l’intérieur de la fibre. Une fois répartie de façon uniforme, laissez poser la couleur le temps indiqué. Puis, émulsionnez le produit avec de l’eau et rincez abondamment jusqu’à ce que l’eau devienne claire.

Quelles différences avec une couleur permanente ou temporaire ?

À la différence d’une coloration ton sur ton, la couleur permanente est définitive. C’est-à-dire qu’il faudra attendre la repousse pour retrouver votre base naturelle. D’où l’importance de bien choisir votre teinte, pour vous assurer qu’elle s’accorde à votre teint et à la couleur de vos yeux.

La coloration permanente est un procédé chimique qui consiste à ouvrir les écailles du cheveu pour déposer les pigments artificiels dans le cortex, à savoir au cœur de la fibre. Voilà pourquoi, elle demande un entretien plus conséquent, notamment au niveau des racines. Couvrante, la couleur permanente cache la totalité de vos cheveux blancs.

En revanche, la coloration temporaire dépose ses pigments colorés uniquement à la surface de la fibre et s‘estompe au bout de quelques shampooings. Parfaite pour tenter une couleur flashy ou un tie and dye pastel ! Moins pigmentée, pensez que la couleur temporaire ne dissimule que 30% des cheveux blancs.

Comment entretenir une couleur ton sur ton ?

Misez sur une routine à base de soins pour cheveux colorés composée d’un shampooing et/ou d’un après-shampooing et d’un masque hebdomadaire. Riches en agents nourrissants et en actifs antioxydants, ils nourrissent votre chevelure en profondeur et défendent votre couleur des agressions extérieures, telles que la pollution, les rayons du soleil et l’accumulation des poussières qui pourraient la ternir. Plus hydratés, vos cheveux réfléchissent naturellement la lumière et votre coloration semble plus brillante.

Notre conseil d’expert : appliquez votre masque sur cheveux lavés et essorés à l’aide d’un peigne à dents larges pour mieux le répartir. Puis, enveloppez votre chevelure dans une serviette chaude. Sous l’effet de la chaleur, les écailles se soulèvent et laissent pénétrer les actifs au cœur de la fibre pour une régénération en profondeur. Laissez poser votre masque une vingtaine de minutes. Enfin, rincez abondamment jusqu’à ce que vos cheveux crissent sous les doigts.

Selon vos besoins et vos envies, adaptez votre type de coloration : couleur permanente, semi-permanente ou temporaire.

ton sur ton coloration

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

soin-du-cheveu

Le vinaigre : cet ingrédient miracle pour les cheveux méchés

Pour entretenir et soigner au quotidien les cheveux méchés, ce sont parfois les ingrédients naturels les plus efficaces. On intègre le vinaigre dans sa routine capillaire pour raviver l'éclat de ses mèches à chaque passage sous la douche.
/

Partager

Les bienfaits du vinaigre pour les cheveux méchés

Véritable astuce de grand-mère, le vinaigre possède de nombreuses vertus. Il dope la brillance des cheveux, resserre les écailles et débarrasse le cuir chevelu des pellicules. Mais le vinaigre a aussi l’avantage de retenir les pigments, ce qui permet de préserver la coloration plus longtemps. En cela, il est conseillé de l’utiliser lorsqu’on a les cheveux méchés afin de raviver l’éclat de ses reflets.

Comment utiliser le vinaigre sur cheveux méchés ?

Le vinaigre intervient généralement au moment du rinçage. Sur cheveux humides et essorés, on applique le vinaigre sur l’ensemble de la chevelure, on masse délicatement, puis on rince à l’eau tiède. Certains soins comme le Vinaigre Expert Mèches de Franck Provost sont spécialement formulés pour illuminer les cheveux méchés. Enrichi en céramides et vinaigre de fruits, ce produit débarrasse la chevelure des dépôts calcaires, responsables des cheveux ternes.

L’importance de bien entretenir ses mèches

Si un soin au vinaigre de fruits permet de mieux réfléchir la lumière, d’autres gestes sont également conseillés dans l’entretien des cheveux méchés. Par exemple, il convient d’espacer les shampoings pour éviter aux mèches de dégorger trop vite. Laisser poser un masque nourrissant au moins une fois par semaine permet également de prolonger l’intensité de vos reflets en préservant la fibre du dessèchement.

Quelle que soit votre couleur, sachez que le vinaigre n’est pas le seul moyen de rendre vos mèches plus lumineuses.

vinaigre cheveux méchés

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

coiffure

Comment enlever un épi dans les cheveux ?

Vous avez une petite mèche mal placée ? Pas de panique, les épis peuvent se discipliner en connaissant les bonnes méthodes. Suivez le guide !
/

Partager

Enlever un épi sur cheveux courts

Pour dompter cet épi qui vous ennuie, il suffit d’appliquer dessus quelques pressions de spray coiffant ou une noix de mousse. Utilisez ensuite une brosse plate pour aplatir l’épi en le coiffant dans le sens souhaité. De la même manière, finalisez la coiffure en utilisant votre sèche-cheveux et continuez de brosser l’épi pour l’aplatir. Il ne reste plus qu’à fixer le tout avec un voile de laque, comme la Laque Expert Volume Fixation Extrême.

Retirer un épi sur cheveux mi-longs à longs

Il est sûrement plus facile de travailler un épi sur une chevelure longue. Pour cela, il vous suffit de réaliser un brushing à l’aide d’une brosse ronde et d’un sèche-cheveux. Vous pouvez aussi opter pour le fer à lisser qui viendra à bout de votre épi récalcitrant. Enfin, fixez le tout avec un peu de laque.

Les accessoires pour camoufler un épi

Si malgré tous vos efforts, votre épi est toujours là, essayez de réaliser une coiffure en utilisant des accessoires. Bonne nouvelle, les bandeaux, headband et petites pinces fantaisies sont tendance ! Si vous avez les cheveux longs, torsadez vos longueurs pour créer un chignon flou, ainsi votre épi se fondra dans la masse capillaire.

Prévenir l’apparition des épis

Pour éviter de revoir des épis dans vos cheveux, n’hésitez pas à changer de shampooing et à adopter un produit spécial anti-frisottis, comme le Shampooing Expert Lissage. Couplez ce geste avec l’application d’une mousse de lissage pour discipliner votre chevelure et ainsi éviter les épis.

Grâce à ces conseils d’expert, votre coiffure tiendra toute la journée.

épi cheveux

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coiffure

NOS CONSEILS Coiffure

coloration

Coloration : Comment passer au blond ?

Platine, blanc, cendré ou vénitien, la couleur blonde offre une large palette de nuances. Vous vous laisseriez bien tenter parc l’idée de teindre vos cheveux en blond ? Voici tout ce qu'il faut savoir avant de passer le cap !
/

Partager

Couleur blonde : l’étape obligatoire de la décoloration

Quand vous passez à une couleur de plus de deux tons en dessous de votre base naturelle, il faut systématiquement commencer par décolorer le cheveu. Cette technique consiste à imprégner la fibre de produit oxydant afin de diluer ses pigments. Pour passer du brun au blond, l’opération doit être répétée plusieurs fois avant d’obtenir l’éclaircissement souhaité. Néanmoins, sachez que la décoloration sensibilisera tout de même le cheveu. Notre conseil d’expert pour adopter une couleur blonde sans trop dessécher vos cheveux : espacez les décolorations sur plusieurs mois et faites le plein de soins nourrissants entre temps. Privilégiez des produits à base de beurre de karité qui comblent les brèches et rendent le cheveu plus soyeux.

Pensez toujours à bien lire la notice du produit et à faire un test 24h avant l’application de votre décoloration sur une petite partie de votre peau pour minimiser le risque d’allergies. Enfin, respectez bien le temps de pose au risque de dessécher considérablement vos cheveux.

À la maison, évitez un changement de couleur radical. Si vous êtes châtain à châtain clair, misez sur un blond foncé pour réchauffer votre chevelure. Quant aux brunettes, optez plutôt pour des nuances de châtain plus accessibles.

Passer de châtain à blond, quelle nuance choisir ?

Dans la large palette de blonds certaines nuances sont particulièrement adaptées aux cheveux châtains :

Les blonds dorés

Grâce à leurs reflets cuivrés comme le blond vénitien, ces nuances réchauffent les teints ternes. Elles représentent un bon compromis entre le roux et le blond.

Si en hiver ils donnent naturellement bonne mine, en été, ils subliment les peaux hâlées.

Les blonds foncés

Proches du châtain, ces blonds se différencient par des mèches plus claires. Au soleil, ils s’éclaircissent facilement et affichent de beaux reflets dorés. Le blond cendré en fait aussi partie. Grand classique de la coloration blonde, il est connu pour son aspect mat et ses reflets argentés et s’impose en incontournable pour anticiper l’apparition des premiers cheveux blancs. Il peut cependant manquer de luminosité et assombrir votre teint. N’hésitez pas à rehausser vos pommettes avec un blush rosé ou abricoté.

La bonne nouvelle ? les blonds foncés s’accordent aussi bien avec les peaux claires qu’avec les peaux foncées !

Si vous envisagez de passer de brune à blonde, il est préférable d’éviter les blonds trop clairs, réservés plutôt aux blonds naturels. Faire une couleur blonde sur cheveux bruns demande beaucoup de décolorations et d’étapes intermédiaires. À moins d’être une pro de la coloration, mieux vaut donc éviter ou passer du brun au blond avec l’aide d’un coloriste.

La coloration permanente pour une teinture blonde durable

Seule la coloration permanente vous permettra d’obtenir la couleur blonde dont vous rêvez. Oubliez donc les colorations temporaires sans ammoniaque qui ne peuvent pas éclaircir les cheveux. Grâce à ses composants, la coloration permanente ouvre les écailles et diffuse la couleur au cœur de la fibre. Grâce à de nouvelles techniques étudiées pour préserver la santé du cheveu, elle est devenue plus douce pour votre chevelure. Elle les gaine, leur donne plus de volume et apporte de la lumière.

N’oubliez pas que ce type de coloration est définitif. Il vous faudra donc attendre la repousse pour retrouver votre couleur naturelle ou recolorer vos cheveux. Voilà pourquoi passer du châtain au blond demande un petit temps de réflexion avant de se lancer.

Teindre ses cheveux en blond à la maison

Avant d’appliquer votre coloration maison, pensez à enfler un vieux tee-shirt et déposez une couche de crème hydratante à la lisière du front pour ne pas tâcher votre peau. Ensuite, démêlez vos cheveux avec une brosse en poils naturels et appliquez la coloration des racines aux pointes. Pour les cheveux situés à l’arrière, faites-vous aider par une âme charitable. Vous aurez ainsi la certitude d’obtenir un résultat homogène. Laissez poser la teinture blonde le temps indiqué. Enfin, rincez jusqu’à l’élimination complète du produit colorant. L’eau de rinçage doit être claire.

Le balayage blond pour des touches de lumière

Si vous souhaitez passer du brun au blond sans décolorer toute votre chevelure, le balayage peut être une très bonne option. Cette méthode consiste à alterner des mèches claires et foncées pour apporter plus de relief à votre coloration. Vous obtiendrez un résultat naturel, surtout si vous avez une base châtain ou brune. Vos cheveux seront comme éclaircis par le soleil, affichant un parfait mélange de brun et de blond à la façon d’une coloration « bronde ».

Comment entretenir ma teinture blonde ?

Au fil du temps, le blond a tendance à perdre de son éclat. Pour préserver toute sa brillance, utilisez des soins pour les cheveux colorés à l’image de la gamme Expert Couleur Franck Provost. Riches en vitamines et en propriétés anti-oxydantes, ils protègent la couleur des agressions extérieures et nourrissent les cheveux en profondeur.

Notre conseil d’expert : parce que la coloration assèche la fibre, répartissez une à deux noisettes d’après-shampooing à l’aide d’un peigne à dents larges sur vos cheveux lavés et essorés. Avec ses vertus émollientes, il démêle en douceur et assouplit votre chevelure. Une fois par semaine, complétez votre routine avec un masque que vous laisserez poser au moins 20 minutes.

Comment neutraliser les reflets jaunes ?

À cause de la pollution et d’autres facteurs extérieurs, la teinture blonde perd ses pigments et vire au jaune paille. Si c’est le cas, il vous faudra utilisez des soins déjaunissant enrichis en pigments bleus et violets, connus pour neutraliser le jaune. Bien souvent, ces produits contiennent aussi des extraits de thé vert et de l’huile de pépins de raisin, réputés pour lutter contre les radicaux libres (soleil, tabac, alcool, stress, etc.) qui détériorent la couleur.

Notre astuce d’expert : en plus de votre shampooing, après-shampooing et masque déjaunissant, vaporisez sur vos cheveux lavés et essorés un soin sans rinçage bi-phasé. Malin, il mêle la légèreté de l’eau aux vertus nourrissantes des huiles végétales. En plus, il contient souvent des filtres UV qui protègent votre blond des rayons du soleil !

Prête à passer pour de bon au blond ? Alors découvrez la nuance faite pour vous !

Coloration blond

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

soin-du-cheveu

Dans quel ordre utiliser ses soins pour cheveux ?

Rendre votre chevelure sublime passe souvent par l'application de plusieurs produits capillaires. Mais respectez-vous le bon ordre ? Du shampooing au masque en passant par la mousse coiffante, voici comment suivre la bonne routine beauté pour vos cheveux.
/

Partager

Commencez par bien laver vos cheveux…

1. Un shampooing pour éliminer les impuretés

Pour bien démarrer votre rituel, rien ne vaut une chevelure propre, débarrassée de l’excès de sébum et des poussières. Pour cela, choisissez un shampooing adapté à votre type de cheveux et appliquez une à deux noisettes sur vos cheveux mouillés. Massez délicatement votre cuir chevelu du bout des doigts pour l’oxygéner et rendre vos cheveux plus résistants. Rincez ensuite abondamment votre chevelure.

2. De l’après-shampooing pour démêler vos cheveux

Si vos cheveux sont crépus, frisés, bouclés ou très secs, les vertus émollientes et assouplissantes de l’après-shampooing leur seront très bénéfiques. En revanche, les autres natures de cheveux peuvent sauter cette étape et passer directement à la pose du masque.

Vous faites partie de la première catégorie ? Pensez à bien essorer votre chevelure avant d’appliquer votre soin. Autrement, il se diluerait ! Aidez-vous d’un peigne à dents larges pour bien démêler vos longueurs. Puis, laissez agir votre après-shampooing une à deux minute(s). Et rincez.

3. Un masque pour régénérer la fibre en profondeur

Toujours sur cheveux bien essorés, appliquez votre masque uniquement sur vos demi-longueurs, en insistant sur les pointes. À l’exception des masques pour cheveux gras, formulés pour purifier les racines et réguler la production de sébum. Peu importe la méthode d’utilisation, enveloppez ensuite vos cheveux dans une serviette chaude pour favoriser l’absorption des actifs. Laissez poser ainsi 20 minutes, et rincez abondamment.

Avant de sécher votre chevelure au sèche-cheveux…

4. Un soin thermo-protecteur pour protéger la fibre

Avant de passer au séchage de votre chevelure, veillez à la préserver des méfaits de la chaleur (dessèchement, perte d’élasticité, manque de brillance) avec un soin thermo-protecteur. Il agit comme un bouclier, démêle, adoucit et facilite le coiffage.

5. De la mousse coiffante pour donner du volume (si besoin !)

Si vos cheveux sont fins et/ou plats, vous pouvez froisser vos longueurs avec une à deux noix de mousse coiffante pour créer du volume. Cette dernière peut aussi servir à redéfinir et à tonifier vos boucles.

6. Un sérum sur les demi-longueurs pour les faire briller

Vos cheveux manquent de brillance ? Optimisez-la avec un sérum glossy appliqué UNIQUEMENT sur vos demi-longueurs et vos pointes. Car posé dès la racine, il pourrait plomber toute votre crinière. Sachez aussi que certains sérums s’appliquent sur cheveux secs. À vous d’adapter leur utilisation !

Pour sécher votre chevelure sans l’abîmer, réglez votre sèche-cheveux à la température minimale ou sur la position «air froid» et tenez-le à 20 cm de votre tête. N’insistez pas sur une même mèche mais diffusez l’air de façon homogène sur l’ensemble de la chevelure.

Stylisez votre coiffure après le séchage…

7. Une poudre volumisante pour densifier la chevelure

Ce type de poudre est utile non seulement pour donner du volume à vos cheveux, mais aussi pour les texturiser avant de les coiffer. Il vous sera plus facile de réaliser vos chignons, tresses, et queues de cheval, puisque la poudre rend vos cheveux moins glissants.

Répartissez un peu de poudre au niveau des racines et massez du bout des doigts pour estomper d’éventuels résidus blancs. Réalisez ensuite votre coiffure ou lâchez-les. Tout simplement !

8. Un spray fixant ou de la laque pour fixer votre coiffure

Quelle différence entre le spray fixant et la laque ? Plus adapté aux cheveux courts, le spray fixant vous accompagne pas à pas dans la réalisation de votre coiffure. Il vous permet de fixer l’orientation des mèches au fur et à mesure, de plaquer les épis rebelles et de créer du volume à la racine. Mais aussi de façonner votre coupe à la garçonne ou votre pixie cut à votre guise !

Notre conseil d’expert : pulvérisez votre spray fixant à 20 cm des cheveux sur les zones à sculpter et travaillez votre coiffure aux doigts.

En revanche, la laque est un produit de finition. Elle sert à fixer les coiffures simples et élaborées, comme un chignon banane, une tresse épi ou encore une coque sixties. De plus, sa micro-diffusion permet une fixation tout en souplesse sans effet cartonné.

Notre conseil d’expert : maintenez votre laque à 20 cm de votre tête et vaporisez le produit par des mouvements amples et continus.

Cette dernière étape de fixation vous permet de faire tenir votre coiffure toute la journée !

Soins pour cheveux tutoriel

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

coloration

Coloration temporaire, tout ce qu'il faut savoir

Appréciée pour son caractère éphémère, la coloration temporaire vous permet de changer de tête sans prendre de risques. Comment agit-elle sur vos cheveux ? Et comment l'entretenir ? Voici tout ce que vous devez savoir.
/

Partager

Qu’est-ce que ‘une coloration temporaire ?

Appelée aussi coloration fugace, ce type de coloration dépose ses pigments artificiels à la surface de la fibre. Elle ne permet donc pas d’éclaircir vos cheveux mais peut les foncer jusqu’à deux à trois tons. Légère, la coloration temporaire s’estompe progressivement au fil des shampooings, sans laisser de reflets indésirables ! Quant aux cheveux blancs, ils sont couverts à 30 %.

Quelles différences avec les colorations semi-permanentes et permanentes ?

La coloration semi-permanente installe ses pigments dans les couches internes du cheveu, mais sans atteindre le cortex (cœur de la fibre). Du coup, elle colore votre chevelure pendant 6 à 8 semaines environ. Dans cette catégorie, vous retrouverez aussi la coloration ton sur ton qui permet de rebooster votre couleur naturelle avec de beaux reflets. Enfin, ce type de couleur cache 50 % de vos cheveux blancs.

La couleur permanente, plus agressive, dépose les pigments dans le cortex par un procédé chimique appelé oxydation : les écailles sont soulevées, puis refermées une fois le produit colorant installé. La coloration obtenue est alors définitive. Pour retrouver votre couleur naturelle, il faut attendre la repousse des cheveux.

Pourquoi choisir une coloration temporaire ?

Ce type de coloration est idéal si vous n’êtes pas sûre de la teinte choisie, si vous souhaitez apporter des reflets à une couleur initiale un peu terne, tester une couleur flashy, masquer l’éclaircissement de vos cheveux dû au soleil, camoufler le jaunissement de votre blond ou encore cacher des reflets roux suite à une coloration ratée. De plus, moins agressive qu’une couleur permanente, elle convient particulièrement aux cheveux abîmés et/ou secs. Enfin, sachez que la coloration temporaire peut s’appliquer sur cheveux déjà colorés ou naturels.

Sous quelles formes trouve-t-on la coloration temporaire ?

Il n’existe pas qu’un seul type de coloration temporaire, la preuve :

. Le produit de rinçage prêt à l’emploi

Présentée à l’intérieur d’un flacon plastique, cette coloration temporaire doit être appliquée sur cheveux lavés et essorés, sans être rincée. Son atout ? Une répartition dans votre chevelure, à l’aide d’une éponge ou aux doigts, au gré de vos envies.

. Le produit de rinçage concentré

Généralement conditionné dans un flacon en verre muni d’une pipette compte-gouttes, le produit de rinçage concentré s’applique sur une chevelure propre et humide, et doit être émulsionné avec de l’eau chaude avant d’être rincé abondamment.

. Les craies de couleur

Sous forme de craie ou de petit poudrier, cette coloration temporaire s’applique sur cheveux secs, aux endroits que vous souhaitez. Bien souvent, elle se décline en teintes pastels ou flashy, comme le rose layette, le bleu Klein, le vert bouteille ou encore le jaune mimosa. Vous n’obtiendrez pas un résultat uniforme, mais pourrez colorer quelques mèches ou l’ensemble de vos pointes pour obtenir un dip dye très tendance.

Quelles précautions prendre avant d’utiliser une coloration temporaire ?

Les colorations temporaires, semi-permanentes ou permanentes peuvent provoquer des allergies. Voilà pourquoi, il est important de faire un test de sensibilité 24 h avant l’application de la couleur. Pour cela, déposez une petite quantité de produit sur une surface limitée de votre peau, à l’intérieur du coude ou derrière l’oreille. Si dans ce laps de temps, aucune réaction (picotements, rougeurs, sensations de brûlure) ne se manifeste, vous pouvez appliquer votre couleur.

Par ailleurs, si votre cuir chevelu est irrité et sensible, mieux vaut éviter d’utiliser un produit colorant au risque d’aggraver le problème. Attendez donc un peu que tout rentre dans l’ordre avant !

Comment entretenir une coloration temporaire ?

De la même façon qu’une couleur permanente ou semi-permanente, c’est-à-dire avec des produits pour cheveux colorés. Composés d’antioxydants (vitamine E, extraits de fruits rouges, de thé vert, de pépins de raisins, etc.) et d’agents nourrissants (beurres et huiles végétaux), ils aident à préserver la couleur des agressions extérieures, à réparer les zones abîmées et à rendre votre couleur plus lumineuse.

Néanmoins, si vous utilisez un produit colorant qui s’élimine au 1er shampooing, espacez le lavage de vos cheveux pour faire durer votre couleur plus longtemps.

Coloration temporaire

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coiffure

3 conseils pour retrouver de belles boucles après des lissages à répétition

Oups, votre dernier lissage était peut-être celui de trop car vous n'arrivez plus à retrouver de jolis cheveux bouclés et naturels ? Voici 3 solutions efficaces pour rectifier le tir.
/

Partager

#1 Arrêter complètement les lissages

Cela peut paraître évident, mais il important de le dire en premier : pour retrouver de belles boucles, vous devez absolument arrêter les lissages au fer à lisser. En effet, vos cheveux naturels ont perdu tonus et définition car ils ont été endommagés (et peut-être brûlés) par le contact régulier avec la chaleur de votre appareil. Du coup, laissez désormais vos boucles naturelles telles quelles au quotidien jusqu’à ce qu’elles retrouvent leur vitalité.

#2 Appliquer des soins ultra nourrissants

À cause des lissages à répétition, vos cheveux sont abîmés et desséchés, ce qui explique pourquoi vous n’arrivez plus à retrouver de belles boucles. De fait, mettez immédiatement en place une routine de soins ciblée pour leur donner une seconde vie. Le soin incontournable ? Un masque nourrissant pour cheveux bouclés, enrichi en actifs hydratants, réparateurs et protecteurs. Un produit à appliquer une fois par semaine après le shampooing.

#3 Utiliser de la mousse coiffante

Oui, la mousse coiffante est le produit de la situation pour afficher de nouveau des boucles souples et structurées. Appliquée sur cheveux secs ou humides (selon les préférences), elle donne du ressort aux boucles et discipline la chevelure de façon légère et naturelle. Pour ces raisons, Franck Provost met à votre disposition deux mousses coiffantes professionnelles qui galbent et fixent les boucles jusqu’à 24 heures sans effet carton.

Boucles lissage

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coiffure

NOS CONSEILS Coiffure

coloration

Quelle couleur de cheveux pour les yeux verts ?

Vos yeux sont verts et vous cherchez la parfaite couleur de cheveux qui saura les sublimer ? Voici nos suggestions pour un résultat harmonieux.
/

Partager

Les nuances rousses

Parce que le vert est une tonalité froide, les teintes chaudes, dorées et lumineuses tendent à le valoriser. Pour faire ressortir votre regard, rien de tel qu’un roux flamboyant, comme le roux irlandais. Autrement, les plus audacieuses peuvent injecter des reflets rouges foncés, cerise ou bordeaux dans leur chevelure pour une allure encore plus affirmée.
Notre conseil d’expert : envie de discrétion ? Succombez au blond vénitien. À mi-chemin entre le blond et le roux, il flatte les yeux verts avec ses accents cuivrés et donne bonne mine.

La coloration brune

Les yeux clairs se marient aussi aux couleurs qui tranchent, comme le brun, le chocolat ou encore le marron glacé. Si vous avez la peau mate, vous pouvez même choisir une coloration noire à reflets. De quoi souligner votre regard félin ! Pour être sûre d’éviter les faux pas, foncez votre couleur naturelle d’un à deux tons uniquement.
Notre astuce d’expert : vous hésitez ? Optez pour un châtain foncé, comme le Châtain Flamboyant 4.0 de la Coloration Permanente Professionnelle au Pinceau. Moins intense que le brun, il convient à toutes les carnations.

Le blond doré

Avec les yeux verts, le blond doré forme le bon mix à coup sûr ! Pour peu que vous ayez le teint hâlé, il confère un look de surfeuse et n’attend que quelques ondulations pour le magnifier.
Notre conseil d’expert : si la majorité des nuances blondes sont parfaites pour les yeux verts, passez votre tour sur le blond cendré. Il a tendance à ternir les regards émeraude.

Coloration yeux verts

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

Marron glacé, chocolat : quelles différences entre ces nuances de brun ?

Envie de passer dans le camp des brunettes, mais vous hésitez entre plusieurs nuances ? Pour y voir plus clair, voici comment bien différencier le châtain, le marron glacé et le chocolat.
/

Partager

Le châtain, une couleur lumineuse et chatoyante

Quelques tons plus clairs que le brun, le châtain est la couleur de cheveux la plus répandue. Cela ne fait pas d’elle une teinte passe-partout pour autant ! Très réceptive aux sources de lumière, ses reflets brillent intensément au moindre rayon de soleil et illuminent votre visage.

Néanmoins, si votre châtain est mal entretenu, il devient terne et l’effet inverse se produit. Votre visage s’assombrit et vous avez mauvaise mine. Pour préserver l’éclat de votre couleur, hydratez votre chevelure avec des soins pour cheveux colorés riches en antioxydants, comme le Shampooing Expert Couleur.

Le marron glacé, un brun brillant et intense

Profonde et lumineuse, cette couleur est dite froide de par ses légers reflets argentés. Ce type de brun convient alors aux peaux sujettes aux rougeurs, qu’il tend à atténuer. Plus encore, le marron glacé flatte toutes les carnations et fait ressortir comme jamais les yeux bleus ou verts.

Le chocolat, une nuance chaude au fini soyeux

Ce brun foncé proche du noir plaira à celles qui veulent gagner en intensité. À la fois éclatant, vibrant et distingué, le brun chocolat donne une touche de caractère sans durcir les traits du visage. Pour éviter qu’il ne devienne opaque, misez sur des soins adaptés à base d’actifs végétaux, comme le cacao ou le châtaignier, connus pour raviver les reflets des colorations brunes.

Alors, quelle nuance de brun pour vos cheveux ?

nuances de brun cheveux

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

Coloration des racines, quelles retouches faire à la maison ?

Les cheveux poussent d'environ 2 cm par mois, si vous avez les cheveux colorés, les racines sont donc rapidement visibles. Pour les camoufler, voici nos astuces.
/

Partager

Racines apparentes : l’option coloration à la maison

Que vous ayez les cheveux blancs ou que votre couleur naturelle jure avec celle que vous aviez faite, il existe des solutions pour camoufler vos racines apparentes. Toutes les colorations maison proposent un mode d’emploi pour couvrir tous ses cheveux ou simplement retoucher ses racines.

Pour cela, il vous suffit simplement de réaliser le mélange des ingrédients et de poser la coloration sur vos racines. L’avantage ? La pose est raccourcie et passe d’environ 30 minutes à seulement 10 ou 15 minutes. Pratique pour les plus pressées !

Autre option possible, si vous avez une coloration châtain foncé ou acajou : la coloration à l’éponge peut être très pratique. Dans ce cas, utilisez la moitié des deux produits à mélanger, remuez, grâce à l’application à l’éponge, les racines sont rapidement camouflées.

Nos astuces pour retoucher vos racines sans passer par la coloration

Si vous manquez de temps pour réaliser une coloration à la maison, il existe quelques astuces pour cacher vos racines. Si vous avez des racines foncées sur cheveux blonds, utilisez une ombre à paupières dans les tons beige pour estomper la différence de couleur.

Au contraire, si vos racines sont claires sur cheveux foncés, dissimulez-les à l’aide d’un mascara noir ou marron waterproof. Pensez à retirer l’excédent de produit avant l’application sur vos cheveux. Le mascara disparaîtra au prochain shampooing.

Il est aussi possible de dissimuler vos racines sans retouches en utilisant des accessoires comme le bandeau ou le headband.

retouches racines maison

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

soin-du-cheveu

5 bonnes raisons d'utiliser le vinaigre sur ses cheveux

Ingrédient puissant et multi-tâches, le vinaigre est reconnu pour ses nombreux bienfaits pour les cheveux. La preuve en 5 points.
/

Partager

Oui, le vinaigre multiplie les atouts pour entretenir les cheveux… Mais entre le vinaigre de cidre et le vinaigre blanc, lequel faut-il choisir pour que les résultats soient vraiment au rendez-vous ? Bonne nouvelle, les deux produits sont très efficaces, même si on a tout de même une petite préférence pour le vinaigre de cidre, plus doux et naturel.

#1 Le vinaigre, un soin booster de brillance

Si l’on ne devait retenir qu’une seule qualité du vinaigre pour les cheveux, ce serait sans aucun doute sa capacité à apporter de la brillance. En effet, lorsqu’il est utilisé pendant le rinçage (après le shampooing), le vinaigre resserre les écailles de la fibre capillaire et dope illico l’éclat des cheveux. De plus, il permet d’éliminer efficacement les dépôts de calcaire (présent dans l’eau de douche). À la clé, une chevelure propre et soyeuse.

Notre conseil. Dans l’idéal, laissez toujours vos cheveux humides sécher à l’air libre, cela ne fera que décupler l’action lustrante du vinaigre.

#2 Le vinaigre, un soin anti-pelliculaire naturel

Comme le vinaigre bénéficie de propriétés antifongiques et antibactériennes, il est remarquable pour assainir le cuir chevelu, et par la même occasion éliminer les pellicules. En effet, utilisé seul sur cheveux humides, il débarrasse la peau des impuretés (bactéries, pellicules, peaux mortes, micro-champignons) tout en empêchant leur réapparition et leur prolifération.

Notre conseil. Si vous avez beaucoup de pellicules, n’hésitez pas à mélanger un peu de vinaigre avec votre shampooing anti-pelliculaire habituel.

#3 Le vinaigre, un soin anti-cheveux gras

De nouveau grâce à ses vertus antibactériennes, antifongiques et assainissantes, le vinaigre aide à combattre les cheveux gras. De la même façon qu’il nettoie les pellicules sur le cuir chevelu, il élimine également les impuretés accumulées au fil des jours que ce soit la pollution, la poussière et les résidus de produits capillaires, sans oublier le sébum en excès. De quoi préserver l’équilibre du cuir chevelu en évitant de graisser les cheveux.

#4 Le vinaigre, un soin fixateur de pigments pour cheveux colorés

Le vinaigre fait partie des astuces efficaces pour fixer les pigments d’une coloration puisqu’il referme les écailles de la tige capillaire en la gardant bien lisse et étanche.

Ce pourquoi Franck Provost met à votre disposition le soin Expert Mèches enrichi en céramides et en vinaigre de fruits. Ce dernier permet de réparer et raviver l’éclat des cheveux colorés sans les alourdir. Il y parvient en neutralisant le voile terne qui se dépose sur les cheveux à cause de l’effet du temps et des agressions extérieures. Le top pour illuminer à nouveau les reflets des cheveux colorés.

#5 Le vinaigre, un soin anti-frisottis

Pour finir, avis à toutes celles qui ont les cheveux bouclés, frisés, crépus ou sensibilisés par des techniques comme le lissage au fer à lisser : le vinaigre de cidre est une solution anti-frisottis ultra-efficace ! En effet, il scelle les cuticules des cheveux pour lisser la fibre capillaire et dompter les cheveux indisciplinés. Tentez, vous serez bluffées !

vinaigre cheveux

La sélection Franck Provost


NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

coloration

La coloration permanente en 3 questions

Envie de changer de couleur, mais vous manquez d'informations sur la coloration permanente ? Voici nos réponses pour vous aider à faire votre choix.
/

Partager

À quoi sert la coloration permanente ?

Cette coloration contient généralement de l’ammoniaque, ou un agent chimique similaire (moins agressif), qui permet de colorer les cheveux par oxydation. Le produit colorant soulève alors les écailles et installe ses pigments artificiels au cœur de la fibre. À la clé, un changement de couleur durable ! C’est d’ailleurs le seul procédé capable de foncer ou éclaircir (après une décoloration) votre chevelure de plusieurs tons.

Notre conseil d’expert : avant de faire votre couleur, pensez toujours à faire un test d’allergies au préalable. Pour cela, appliquez le produit colorant sur une petite partie de votre peau (derrière les oreilles par exemple). Si après 24h, aucune réaction (rougeurs, démangeaisons, gonflement) ne se manifeste, vous pouvez utiliser le produit.

Combien de temps dure-t-elle ?

Une fois déposée dans le cortex (partie interne du cheveu), la couleur permanente est définitive. Il vous faudra attendre la repousse pour retrouver votre couleur naturelle. Néanmoins, lors des premiers shampooings, la couleur dégorge et s’éclaircit un peu.

Sachez aussi qu’une coloration permanente demande un entretien régulier des racines, toutes les quatre à six semaines environ.

La coloration permanente est-elle efficace pour couvrir les cheveux blancs ?

C’est LA solution la plus adaptée, surtout si vos cheveux blancs sont nombreux, car ce type de coloration permet de les couvrir à 100 %. En revanche, s’ils sont peu visibles, une couleur semi-permanente suffit puisqu’elle les masque à 50 %.

Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix entre coloration permanente ou temporaire !

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

soin-du-cheveu

Comment entretenir mes mèches ?

Les mèches en font craquer plus d'une, et pour cause, elles donnent du relief, illuminent la chevelure et réchauffent même les teints ternes. Mais savez-vous préserver leur brillance ? On vous dit comment faire !
/

Partager

Bien nourrir les cheveux

Même si elle est partielle, cette technique de coloration a tendance à abîmer les cheveux : dessèchement de la fibre, perte d’élasticité et d’éclat. Pensez alors à chouchouter vos longueurs avec des soins nourrissants avant et quelques semaines après vos mèches. Privilégiez des actifs comme le beurre de karité et les huiles végétales riches en lipides. Ils contribuent à assouplir la fibre et rendre vos cheveux beaucoup plus soyeux.

Notre astuce d’expert : pour une nutrition optimale, pensez à faire un masque hebdomadaire ! Appliquez-le sur cheveux lavés et essorés, en vous aidant d’un peigne fin pour une répartition du produit plus homogène. Ensuite, enveloppez votre chevelure dans une serviette chaude afin d’ouvrir les écailles des cheveux et favoriser la pénétration des actifs. Laissez poser 20 minutes, puis rincez abondamment jusqu’à ce que vos cheveux crissent sous vos doigts.

Si vos cheveux sont vraiment très secs, vous pouvez aussi faire un bain d’huile une fois par semaine. Pour cela, appliquez quelques gouttes de l’huile végétale de votre choix (coco, argan, amande) des demi-longueurs jusqu’aux pointes et laissez poser toute la nuit. Au réveil, vos cheveux seront tout doux !

Si vos cheveux sont fins, il se peut que l’huile laisse un aspect gras. Dans ce cas, faites un léger shampooing pour rafraîchir votre chevelure.

Espacer les shampooings pour des mèches plus lumineuses

Avec son action détergente, le shampooing fait dégorger la couleur. Il est donc conseillé d’espacer le lavage de vos cheveux au maximum pour ne pas ternir la couleur de vos mèches et estomper vos jolis reflets.

Après avoir réalisé vos mèches, essayez de ne pas faire de shampooing les trois jours suivants afin de bien fixer les pigments de votre couleur. Si vos cheveux ont tendance à vite regraisser, patientez sereinement avec un peu de shampooing sec !

Appliquer un soin au vinaigre de fruits

Les bienfaits du vinaigre de fruits sur les cheveux sont multiples : ce liquide neutralise les dépôts de calcaire à la surface des cheveux, élimine les impuretés, resserre les écailles et lisse la fibre. Résultat, les cheveux méchés réfléchissent mieux la lumière !

Bonne nouvelle, vous pouvez le retrouver dans de nombreux soins ! Il s’utilise généralement de la façon suivante : une à deux fois par semaine, appliquez le produit uniformément sur cheveux lavés et bien essorés. Puis, démêlez votre chevelure aux doigts et rincez abondamment. Vos cheveux sont réparés et vos mèches plus lumineuses !

Mes mèches blondes ont viré au jaune, que faire ?

À cause de la pollution, des conditions climatiques et/ou d’un excès de sources de chaleur (fer à lisser, sèche-cheveux, etc.), les reflets dorés du blond peuvent devenir jaune paille. Rien d’irrémédiable, rassurez-vous !

En effet, il existe désormais des soins déjaunissants à base de pigments bleus et violets connus pour neutraliser le jaune. Généralement, ce type de produit contient aussi des agents anti-oxydants comme des extraits de thé vert et/ou de pépins de raisin, réputés pour protéger la couleur des agressions extérieures et bloquer la récidive !

Les soins déjaunissants peuvent être sous forme de shampooing, après-shampooing, masque ou soin sans rinçage, à vous de choisir la formule qui vous convient ! Une seule condition : limitez leur utilisation à une fréquence hebdomadaire, sous peine de voir vos cheveux virer au violet !

Utiliser des produits coiffants adaptés

Parce que les cheveux méchés sont plus fragiles, veillez à limiter l’utilisation des laques, des sprays fixants ou des mousses coiffantes. Bien souvent, ces produits contiennent de l’alcool et favorisent le dessèchement de la fibre capillaire. Du coup, sur le long terme, vos mèches deviennent plus ternes.

Préférez plutôt une crème coiffante à la texture onctueuse ! Elle discipline la chevelure sans l’alourdir et vous promet un maintien naturel de votre coiffure. En plus, elle ne dessèche pas le cuir chevelu et convient à tous les types de cheveux.

Comment l’utiliser ? Selon la longueur de vos cheveux, prélevez une à deux noisettes de crème et répartissez-la sur les mèches à coiffer. Du bout des doigts, procédez à la mise en forme. Tout simplement !

Grâce à ces quelques conseils, vous nourrissez vos cheveux, rendez vos mèches plus lumineuses et prolongez leur éclat !

NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

soin-du-cheveu

Le balayage abîme-t-il les cheveux ?

Le balayage est la technique de coloration parfaite pour illuminer votre chevelure en lui apportant éclat et relief. Mais à force d'entendre dire que le balayage abîme et fragilise les cheveux, vous avez peur de vous lancer ! Alors, cette technique capillaire est-elle vraiment nocive pour vos longueurs et qu’est-ce qu’un balayage exactement ? On fait le point ensemble.
/

Partager

Qu’est-ce qu’un balayage ?

Avant toute chose et avant de se demander si le balayage pourrait abîmer vos cheveux, faisons le point sur ce qu’est exactement un balayage. Cette technique très tendance consiste à apporter de la lumière à la chevelure en apposant des mèches tout autour de la tête et du visage en conservant un résultat très naturel et homogène. Pour que le rendu reste discret, comme un passage au soleil, il est impératif de choisir une couleur de balayage proche de votre couleur de base. Mais sachez également qu’il n’existe pas qu’une seule technique de balayage ! « Foilyage », « balayage écaille de tortue », les options sont nombreuses. Si vous souhaitez un rendu plus marqué, mieux vaut cependant vous diriger vers des mèches plutôt qu’un balayage.

Oui, le balayage sensibilise les cheveux

Le balayage, comme toute coloration et décoloration, est une action chimique qui modifie la couleur naturelle de vos cheveux. Cette action sensibilise donc inévitablement la fibre capillaire et ce même si vos cheveux sont en parfaite santé. En revanche, et c’est là tout l’avantage d’un balayage par rapport à une coloration classique, l’ensemble de la chevelure n’est pas concerné, le balayage étant une technique de coloration partielle.

Puisque le but de cette technique est de seulement « balayer » certaines mèches, vous pouvez facilement préserver la bonne santé de vos cheveux. Mieux encore, afin d’avoir la certitude de ne pas faire souffrir vos cheveux et si vous êtes à la recherche d’un résultat léger, pourquoi ne pas miser sur une technique de balayage soft ? Celles qui veulent un balayage sur leurs cheveux bruns pourront par exemple privilégier un flash de cheveux miel, plus light et plus localisé sur l’endroit de votre chevelure que vous souhaitez illuminer.

Le conseil en plus : n’éclaircissez jamais plus de 1 à 3 tons en dessous de votre couleur de base pour éviter justement de trop sensibiliser la fibre capillaire. Si vous êtes châtain, misez sur un balayage blond californien, canon sur cheveux courts comme sur cheveux longs ou sur des mèches blondes cendrées. Pour les brunes, mieux vaut privilégier un balayage 3 tons auburn et caramel. Enfin, si votre chevelure est dorée, les teintes claires comme le blond platine ou le blond bébé seront idéales.

Non, le balayage n’abîme pas votre chevelure

En coiffure comme ailleurs, les mots ont leur importance. C’est pourquoi il est important de bien noter la différence entre des « cheveux sensibilisés » et des « cheveux abîmés ». Si le balayage, par son action chimique, sensibilise la fibre capillaire, il n’abîme pas pour autant les cheveux quand il est bien réalisé. Afin de prendre le moins de risque possible, nous vous recommandons de réaliser votre balayage directement en salon de coiffure. Votre coiffeur offrira à vos cheveux le balayage parfait, sans altérer la vitalité et la beauté de vos longueurs. Ensuite, à vous de respecter certaines règles à la maison pour garder vos cheveux en forme !

Le conseil en plus : adoptez une routine capillaire adaptée aux cheveux colorés qui inclut un shampooing hydratant, un masque nourrissant et un soin booster de couleur, à l’image de la gamme Expert Couleur, faite pour vous ! Et surtout, n’abusez pas du balayage ! Combien de temps laisser entre deux balayages ? 3 à 4 mois. Vos cheveux auront de temps de se refaire une santé !

Emballée par le balayage vous vous lanceriez bien dans l’aventure depuis chez vous ? Alors découvrez comment faire un balayage à la maison !

NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

soin-du-cheveu

J'ai les cheveux gras, que faire ?

Vos cheveux gras gâchent votre quotidien ? Voici tous nos conseils pour les purifier, les rendre plus légers et les coiffer facilement. A chaque problème de cheveux gras, la solution !
/

Partager

Pourquoi mes cheveux sont gras ?

Les cheveux gras sont dus à un dérèglement des glandes sébacées. Du coup, le sébum est produit en excès et recouvre abondamment les cheveux, des racines jusqu’aux pointes. Visuellement, les cheveux semblent comme «mouillés». Ils sont alors lourds et difficiles à coiffer.

Les causes ? Stress, dérèglement hormonal, agressions extérieures, mauvaises habitudes capillaires (eau de rinçage trop chaude, shampooings trop décapants, etc.).

Les différents types de cheveux gras :

Mes cheveux sont gras après le lavage

Des racines qui regraissent quelques heures après le shampooing ? Cela arrive souvent lorsqu’on vit en ville (pollution, stress). Vous êtes alors tentées de vous laver les cheveux tous les jours. Résultat, votre cuir chevelu est trop sollicité et se défend par une production excessive de sébum. La solution ? Espacer les shampooings au maximum. La fréquence idéale ? Un à deux shampooings par semaine.

Pour ralentir la sécrétion de sébum, adoptez ces gestes simples au quotidien :

– Lavez vos cheveux à l’eau tiède et finissez par un jet d’eau fraîche pour resserrer les écailles. Brillance assurée !
– Une à deux fois par semaine, faites un masque avant-shampooing à l’argile. Ce soin s’applique sur cheveux secs, uniquement au niveau des racines. Laissez poser 5 à 10 minutes. Puis, faites votre shampooing.
– Rincez vos cheveux au vinaigre de cidre, connu pour rééquilibrer le PH du cuir chevelu. Diluez deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans un litre d’eau. Rincez abondamment votre chevelure avec ce mélange en soulevant bien vos mèches. Il ne doit rester aucun résidu de soins !

Racines grasses et pointes sèches, comment équilibrer les cheveux

Ce type de cheveux est appelé «mixte». Il vous faudra donc purifier les racines et nourrir les pointes. Pour absorber l’excès de sébum à la racine, appliquez un masque aux extraits de menthe, d’ortie, d’argile ou encore de rhassoul (argile volcanique). Ces actifs végétaux et minéraux prolongent la fraîcheur et la propreté des cheveux.

En revanche, sur les pointes appliquez des soins nutritifs. Masque, sérum, soin sans rinçage, huile capillaire, tout est permis ! Parmi les actifs à privilégier, comptez les œufs pour leur apport en protéines, les huiles végétales (coco, jojoba, argan) réputées pour leurs vertus assouplissantes ou encore l’aloe vera connue pour hydrater en profondeur. Laissez poser vos soins quelques heures ou toute la nuit si vos cheveux sont frisés, crépus, bouclés ou très abîmés.

J’ai des pellicules en plus de mes cheveux gras, comment m’en débarrasser ?

Optez pour un shampooing anti-pelliculaire. Grâce à ses actifs antifongiques et anti-inflammatoires, il calme les irritations, assainit le cuir chevelu et empêche les nouvelles pellicules de se former. Choisissez-le avec une base lavante douce et sans silicone, comme le Shampooing Expert Anti-pelliculaire, qui traite les pellicules en douceur sur tous les types de cheveux.

Notre astuce d’expert : appliquez une noisette de produit sur cheveux mouillés et massez du bout des doigts par des mouvements circulaires. Laissez poser une à deux minutes pour favoriser la pénétration des actifs. Enfin, rincez abondamment à l’eau fraîche. Une fois par semaine, faites un rinçage au vinaigre de cidre. Il possède aussi des vertus anti-bactériennes et fait briller les cheveux. Grâce à cette routine, portez à nouveau vos vêtements noirs préférés !

Cheveux gras et chute de cheveux, pourquoi ?

Perdre entre 50 à 100 cheveux par jour est tout à fait normal. Mais une grosse fatigue, une période de stress, un choc émotionnel ou encore une mauvaise alimentation peuvent accentuer le problème. Ces facteurs «excitent» aussi les glandes sébacées qui produisent une grande quantité de sébum. Résultat, les cheveux sont gras. Privées d’oxygène, les racines étouffent et font tomber le cheveu. Pour minimiser la chute, il vous faut alors traiter le sébum en excès et nourrir le cuir chevelu.

La bonne routine ? Alternez vos shampooings, un pour les cheveux gras et un au PH neutre pour ne pas décaper le cuir chevelu. Juste après votre shampooing, appliquez sur cheveux humides une lotion aux huiles essentielles de menthe, de romarin, de thym ou de cèdre, connues pour régénérer le bulbe. A côté, faites une cure de compléments alimentaires. Riches en acides aminés soufrés, en vitamines et en zinc, ils contribuent à stimuler la pousse du cheveu.

Cheveux gras : quelle alimentation adopter ?

Pour réguler la sécrétion de sébum et éliminer les impuretés du cuir chevelu, misez sur la vitamine B6 ! Vous la trouverez dans les poissons, les viandes maigres, les légumineuses, le chou-fleur, les haricots verts, la banane, les œufs, le lait, la farine de blé complet et les germes de blé.

Quelles huiles essentielles pour mes cheveux gras ?

Vous pouvez tonifier votre cuir chevelu avec les huiles essentielles suivantes : basilic, cèdre, citron orange, pamplemousse ou romarin. Elles sont purifiantes et astringentes. Néanmoins, sachez bien les utiliser. Rajoutez quelques gouttes à votre shampooing ou appliquez-les en massage directement sur le cuir chevelu. Si vous choisissez la seconde option, diluez une goutte d’huile essentielle dans une cuillère à soupe d’huile végétale de votre choix (amande douce, jojoba, pépins de raisin) et massez le mélange obtenu du bout des doigts, en faisant des mouvements circulaires. Rincez abondamment.

Notre conseil d’expert : 24 h avant l’utilisation de l’huile essentielle, testez-la sur une surface limitée de votre peau pour minimiser le risque d’allergies.

Comment me coiffer quand j’ai les cheveux gras ?

Parce que les racines sont souvent plus grasses que les pointes, optez pour des coiffures plaquées vers l’arrière comme une queue de cheval ou un chignon de danseuse. Vous pourrez les accessoiriser d’un headband à gros nœud ou d’un turban XXL pour bien camoufler votre chevelure.

Quant aux plus audacieuses, pourquoi ne pas essayer le wet look ? Cette coiffure plébiscitée sur les podiums s’obtient en froissant vos longueurs avec un gel «effet mouillé» ou de la mousse coiffante. Effet trompe-l’œil garanti !

NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

coloration

Coloration : quelle couleur pour les cheveux noirs ou très foncés ?

Pas facile de trouver une coloration quand on a des cheveux très foncés. Voici nos conseils d'expert pour choisir votre teinture.
/

Partager

Le noir bleuté pour électriser la chevelure

Pour donner une touche rock à vos cheveux, la teinte noire bleutée est une bonne option pour les chevelures foncées. En effet, cette coloration permet de teindre les cheveux sans passer par une décoloration. D’ailleurs, le noir bleuté est particulièrement indiqué pour les chevelures très foncées.

Le noir ébène pour faire briller les cheveux

Pour donner de la lumière à votre chevelure foncée, misez sur une coloration noir ébène. Cette dernière ne nécessite pas de passer par la case décoloration, et permet d’afficher des longueurs miroir tout en nuance. Les femmes de caractère adoreront cette teinte qui s’adapte tout particulièrement aux coupes courtes.

Un châtain flamboyant pour apporter du piquant aux cheveux

Plutôt réservé aux chevelures foncées mais pas noires, le châtain flamboyant permet d’éclaircir légèrement votre couleur de cheveux tout en lui apportant de jolis reflets. Cette teinte a également l’avantage de souligner et de magnifier les traits de votre visage.

Un châtain foncé ensoleillé pour illuminer le teint

En avant les reflets dorés avec le châtain foncé ensoleillé. Cette coloration éclaircit les cheveux foncés sans forcément passer par une décoloration. Cette teinte permet d’afficher un look retour de vacances très tendance. En bonus, le châtain ensoleillé donne bonne mine !

Et quand certaines cherchent à embellir leurs cheveux bruns, d’autres aimeraient passer au blond

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

Coloration châtain : comment éviter les reflets roux ?

Les reflets roux : l'angoisse de toutes les filles aux cheveux châtains. Heureusement, certains produits aident à réduire ce phénomène capillaire. Suivez le guide !
/

Partager

Quels produits capillaires choisir pour limiter le problème ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer l’apparition de reflets roux dans une chevelure châtain : le soleil, le chlore ou une coloration qui s’oxyde. Si vous souhaitez passer au châtain en toute sérénité, optez pour une Couleur Permanente au Pinceau anti-reflets roux. Dotée d’une nouvelle technologie, elle associe aux colorants traditionnels des colorants cendrés. Résultat, elle anticipe et neutralise les reflets roux qui peuvent apparaître au fil du temps, au moment où votre châtain dégorge par exemple. Brillante et intense, tout en restant naturelle, votre couleur est pile dans la tendance !

Cheveux châtains : quel entretien ?

Au quotidien, préservez la beauté de votre châtain avec des soins pour cheveux colorés, sans silicone et enrichis en anti-oxydant protecteur. Ils nourrissent intensément la fibre et subliment votre couleur jour après jour. Surtout ne vous jetez pas sur le premier soin déjaunissant que vous trouverez. Ce type de produit est généralement conçu pour les chevelures blondes ou grisonnantes, et ne serait donc pas approprié.

Notre conseil d’expert : une fois par semaine, appliquez le Masque Expert Couleur sur vos cheveux propres et bien essorés. Puis, entourez votre chevelure avec une serviette chaude pour optimiser les effets du masque. Laissez agir 5 minutes et rincez abondamment. Pour un effet coup de fouet, finissez le rinçage par un jet d’eau fraîche.

Plus d’excuse, vous avez toutes les cartes en main pour bien entretenir votre châtain !

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

Comment sauver des cheveux abîmés par les colorations ?

Vous êtes accro aux colorations, ce qui a eu raison de la bonne santé de votre chevelure ? Voici nos conseils et solutions.
/

Partager

À cause de colorations à répétition, vos cheveux sont secs, cassants, ternes… Bref, ils sont abîmés. Rien d’étonnant puisque les colorations chimiques sensibilisent la fibre capillaire de façon systématique. Du coup, si vos cheveux colorés ne sont pas traités avec des soins ciblés ou alors, s’ils sont confrontés à d’autres agressions (soleil, pollution, lissage, brushing), ils perdront forcément éclat et résistance au fil des semaines.

Si vous êtes concernée, ne paniquez pas : de nombreuses solutions existent pour que votre chevelure retrouve toute sa vitalité. Suivez le guide !

Utiliser des soins nourrissants et réparateurs

Pour revigorer des cheveux abîmés par les colos, cap sur des soins aux propriétés hydratantes, nourrissantes et réparatrices, à intégrer dans votre routine capillaire hebdomadaire. Surtout, misez toujours sur des produits doux (shampooings, après-shampooings, masques, sérums, crèmes…), spécialement conçus pour cheveux secs et abîmés.

Dans l’idéal, choisissez également des soins enrichis en kératine, une protéine qui compose vos cheveux à 95%. Appliquée de manière assidue, cette dernière répare la structure du cheveu et lisse la tige capillaire, tout en agissant comme un bouclier face aux agressions extérieures. C’est donc l’ingrédient parfait afin de réparer vos cheveux endommagés.

Appliquer des huiles végétales

Les huiles végétales aux vertus régénératrices, protectrices et hydratantes sont faites pour vous. Parmi elles, vous trouverez celles d’argan, ricin, coco, jojoba, avocat et amande douce, mais également le beurre de karité. Sachez que ce sont des soins 100% naturels, incomparables pour réparer les cheveux abîmés en leur apportant brillance, force et souplesse.

Question application, deux choix s’offrent à vous : via des produits enrichis en huiles végétales, comme le soin Expert Nutrition de Franck Provost, dont la formule contient du beurre de karité et de l’huile de coco. Ou alors, en bain d’huile pour une action en profondeur. Il suffit d’appliquer votre huile des racines jusqu’aux pointes, enrouler les cheveux dans du cellophane, laisser poser toute la nuit, puis faire un shampooing au réveil.

Protéger ses cheveux contre les agressions extérieures

Oui, il est essentiel de protéger constamment vos cheveux des agressions extérieures. L’objectif : éviter de les sensibiliser davantage, mais surtout les laisser se remettre d’aplomb en toute tranquillité. De fait, espacez au maximum les colorations et oubliez les décolorations, une technique beaucoup trop agressive.

Bannissez aussi l’utilisation d’appareils chauffants (fers à lisser et à boucler, sèche-cheveux) qui assèchent la fibre capillaire. De plus, lors des expositions au soleil prolongées, protégez toujours vos longueurs avec une crème anti-UV pour cheveux ou un accessoire capillaire (chapeau, casquette, foulard… ). 

Pour finir, après avoir retrouvé des cheveux en bonne santé, surtout, continuez à bien les entretenir. Vous le savez déjà, mieux vaut prévenir que guérir.

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

Comment passer au blond polaire ?

Ultra tendance depuis de nombreuses années, la coloration blond polaire ne cesse de faire des émules. L’idée de passer à une couleur de cheveux blanc polaire vous tente mais vous hésitez encore ? Comment avoir un beau blond polaire, quelle coiffure adopter, le blond polaire est-il fait pour vous ? On vous dit tout !
/

Partager

Coloration blond polaire : une teinte froide et tendance

À l’image du blond platine ou de la couleur blanc polaire, le blond polaire fait partie des teintes les plus claires de blond. Cette coloration nordique et glacée se caractérise par des nuances perlées, parfois irisées, mais également des reflets très froids à la limite du blanc et du gris. La coloration blond polaire est donc une couleur de cheveux à la fois audacieuse, originale et pleine de caractère !

Ce n’est d’ailleurs pas une surprise si les stars les plus lookées l’ont déjà adoptée.  On ne compte plus au fil des ans le nombre de célébrités qui ont succombé à la coloration blond polaire : de Taylor Swift à Kristen Stewart, en passant par Michelle Williams, Cara Delevingne ou encore Jennifer Lawrence. Et la coloration blond polaire n’a pas fini de séduire les beautystas !

La couleur blond polaire est-elle faite pour vous ?

Vous avez craqué pour la couleur blond polaire ? La bonne nouvelle est que cette couleur fonctionne avec toutes les carnations. Le contraste avec les peaux mates est particulièrement original et tendance et le blond polaire étant une teinte froide comme la couleur blanc polaire, il va également à merveille aux peaux pâles, aux teints diaphanes et laiteux, ainsi qu’aux yeux clairs (bleus, verts, noisette).

Attention cependant : toutes les natures et couleurs de base de cheveux ne sont pas forcément compatibles avec la teinture blond polaire. Afin d’obtenir une couleur aussi claire que le blond polaire il faut nécessairement éclaircir les cheveux et passer par la case décoloration, c’est pourquoi pour préserver au maximum la santé des cheveux, cette couleur est recommandée aux femmes ayant déjà une base claire (blond, châtain, roux clair), afin d’éviter les décolorations à répétition. Ainsi, dans l’idéal, les brunes voulant devenir blondes passeront leur chemin, en préférant au blond polaire un blond californien, miel ou caramel.

En fonction de la coupe de cheveux et du style vestimentaire de chacune, cette couleur peut alors offrir un look de femme fatale rock, pop, néo-grunge ou encore sophistiqué. Ce qui est certain, c’est qu’elle donne du caractère et booste le style de toutes les chevelures.

La teinture blond polaire, quelles techniques de coloration choisir ?

Vous le savez probablement mais le blond polaire est une couleur de cheveux naturelle très rare et presque introuvable. C’est pourquoi pour l’adopter vous avez de fortes chances d’avoir à passer par une décoloration, l’une des techniques les plus agressives pour les cheveux. Pour ces raisons, les coiffeurs conseillent donc de réaliser une coloration blond polaire uniquement sur des cheveux non colorés et en excellente santé.

Enfin, demandez toujours conseil à votre coiffeur quant au choix de la technique de coloration, afin de respecter la nature des cheveux et d’obtenir le résultat escompté en toute sécurité. En règle générale, la couleur de cheveux blond polaire s’adopte en coloration uniforme, ce qui implique des retouches fréquentes sur les repousses au niveau des racines. Cependant la tendance des couleurs pastel se porte aussi très souvent avec une racine plus sombre apparente, vous pouvez donc envisager un blond polaire avec des racines foncées, de quoi préserver un peu plus la santé de vos cheveux et espacer vos retouches. Si vous avez une base déjà très claire vous pouvez également tester les mèches blond polaire ou le balayage blanc polaire, des techniques imparables pour créer du relief et apporter de la lumière illico !

Le blond polaire, avec quelles coupes de cheveux ?

La couleur blanc polaire se porte de préférence sur cheveux courts et ce pour une raison simple : les décolorations à répétition sensibilisent la fibre capillaire, mieux vaut donc ne pas avoir trop de longueur. À vous donc les coupes boyish, pixie, au bol, effilées, dégradées, avec une frange ou une mèche de côté… Parmi l’immense choix de coupes courtes, vous trouverez forcément votre bonheur. Et si vous ne souhaitez pas sacrifier tous vos centimètres, cap sur une coupe au carré bien structurée !

Question coiffage, il est conseillé de laisser votre texture naturelle. Oubliez illico les techniques chimiques comme la permanente, le lissage brésilien, ou encore le défrisage. Même topo pour les appareils chauffants (fers à lisser, gaufrer ou boucler, sèche-cheveux). En effet, tous ces procédés fragilisent davantage les cheveux colorés et décolorés déjà sensibilisés. Il faut donc les laisser tranquilles dans la mesure du possible en évitant à tout prix de les agresser.

Et n’oubliez pas qu’une belle couleur c’est avant tout une chevelure en bonne santé, alors pensez à prendre bien soin de vos cheveux en les hydratants, en les nourrissant tout en les protégeant avec des produits spécialement pensés pour les cheveux colorés comme ceux de la gamme Expert Couleur Franck Provost.

Vous êtes toujours à la recherche du parfait blond pour vous ? Alors découvrez tout ce que vous avez besoin de savoir sur les cheveux blonds.

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

Comment choisir la bonne couleur de cheveu ?

Changer de tête, ce n'est pas seulement choisir une teinte que vous aimez, mais surtout une couleur qui vous va ! Pour ne pas vous tromper, il vous faut tenir compte de plusieurs critères. On vous dit lesquels !
/

Partager

Nouvelle couleur de cheveux : prenez en compte la couleur de votre peau et de vos yeux

. Quelle est la couleur de votre peau ?

Votre peau est-elle plutôt claire, rosée, dorée, mate ou foncée ? Il est important de le savoir pour choisir au mieux votre couleur de cheveux. En règle générale, les teints très pâles doivent éviter les couleurs trop sombres, comme le noir corbeau, qui créent un trop grand contraste.

Si votre peau est sujette aux rougeurs, évitez les tonalités rousses, vous les accentuerez davantage. Votre carnation est mate ? Privilégiez les colorations aux reflets dorés comme le châtain caramel et les tonalités chaudes comme le chocolat. En revanche, oubliez le blond platine ou autres blonds trop claires, ils s’éloignent de votre base naturelle et tranchent avec votre teint.

. Quelles couleurs de vêtements vous vont le mieux ?

L’autre critère qui peut vous aider, ce sont les coloris de vos vêtements ! Vous ne jurez que par le rouge, l’orange ou le vert ? Les tons chauds, comme le blond doré, le châtain caramel ou l’auburn pourraient vous convenir.

Si vous préférez le bordeaux, le fuchsia ou le bleu, misez sur des nuances froides : blond platine, blond cendré, noir corbeau et même du rouge ! Vous portez plutôt du violet ou du gris ? L’acajou, les tonalités blondes ou brunes vous iront à merveille.

. Quelle est la couleur de vos yeux ?

Saviez-vous qu’une couleur de cheveux pouvait flatter votre regard, et vice versa ? Par exemple, les yeux marrons, verts ou noisette se marient parfaitement avec une chevelure rousse ou aux accents dorés. Quant aux yeux bleus, ils s’associent très bien aux tonalités froides, comme le blond cendré.

Je veux une coloration blonde, quel type de peau faut-il avoir ?

Tout dépend de la nuance de blond que vous voulez ! Les blonds froids (blond platine, blond polaire, blond bébé) sont plus harmonieux sur une peau claire. En revanche, le blond californien et le blond foncé iront très bien aux peaux hâlées. Si votre visage présente quelques rougeurs, le blond cendré avec ses reflets argent aide à les dissimuler.

Attention, au fil du temps, le blond peut ternir et virer au jaune. Dans ce cas, sachez qu’il existe des soins déjaunissants à base de pigments violets et bleus, réputés pour neutraliser ces reflets.

Le brun, comment adopter cette couleur ?

Très répandu, le brun offre une large palette de nuances, du châtain foncé au chocolat en passant par le marron glacé. Bonne nouvelle, il va presque à tout le monde ! Si néanmoins, vous craignez un rendu trop foncé, pourquoi ne pas faire d’abord un tie and dye ? Cette coloration bicolore mettra la couleur uniquement sur la partie inférieure de vos cheveux jusqu’aux pointes. Une étape intermédiaire qui vous fera évoluer vers une coloration uniforme… ou non !

Côté entretien, les actifs à privilégier dans vos soins pour des cheveux bruns sont l’huile d’argan, l’huile de noix, le cacao et la châtaigne, réputés pour nourrir et accentuer les reflets.

Cheveux noirs, pour qui ?

On dit souvent de la coloration noire qu’elle semble artificielle et qu’elle durcit les traits du visage. Pourtant, son intensité flatte les yeux clairs et même les teints de porcelaine (paradoxalement !). Néanmoins, pour adoucir votre couleur noire, vous pouvez l’agrémenter de quelques fines mèches brun foncé.

Pour être beau, le noir doit être brillant ! Voilà pourquoi, il faut l’entretenir avec des soins nourrissants et des produits pour cheveux colorés riches en antioxydants. Ainsi, vous nourrissez votre fibre capillaire en profondeur, fixez votre couleur et la protégez des agressions extérieures (poussière, pollution et rayons UV.)

La coloration rousse va-t-elle à tout le monde ?

Pour passer au roux, mieux vaut avoir une peau pâle ! Sauf le blond vénitien, la tonalité la plus claire du roux, qui flatte aussi les teints hâlés grâce à ses reflets dorés. Basez-vous aussi sur votre couleur naturelle de cheveux. Vous êtes blonde ? Misez plutôt sur le roux doré, cuivré ou le blond vénitien. Si vous êtes châtain foncé à brun, optez pour des nuances plus flamboyantes, comme l’auburn, l’acajou ou le roux irlandais. Si vous hésitez, le broux pourrait être un bon compromis ! Il consiste à réveiller votre brun avec des mèches et des reflets cuivrés, orangés, voire même rouges sur vos longueurs.

L’inconvénient du roux ? Il s’estompe facilement au fil des shampooings. Pour faire durer votre coloration, utilisez des soins pour cheveux roux à base de pigments cuivrés, ils aident à préserver son éclat.

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

soin-du-cheveu

L'huile de moringa, une mine de bienfaits pour les cheveux

C'est bien connu, les huiles végétales possèdent des vertus exceptionnelles pour revitaliser les cheveux. Parmi elles, on trouve l'huile de moringa, très sollicitée par les femmes à la recherche de soins capillaires 100% naturels et ultra-efficaces.
/

Partager

L’huile de moringa, ça vient d’où ?

L’huile de moringa est extraite des graines du Moringa, un arbre qui pousse dans les pays tropicaux et subtropicaux, que ce soit en Asie, Afrique ou Amérique du Sud. Grâce à ses nombreuses propriétés, elle est utilisée depuis des siècles à de nombreuses fins dans les domaines cosmétiques, culinaires et thérapeutiques.

L’huile de moringa, une composition riche pour les cheveux

L’huile de moringa se distingue par une composition très riche — proche de celle de l’huile de d’olive — qui en fait un soin capillaire remarquable. Acides gras (saturés et insaturés), vitamines (A, B, C, E), minéraux (potassium, calcium), protéines, phytostérols… C’est donc un cocktail puissant d’actifs remarquables pour hydrater, renforcer, protéger et adoucir les cheveux.

L’huile de moringa, une huile capillaire nourrissante et réparatrice

Grâce à la richesse de sa composition, l’huile de moringa pure se révèle particulièrement efficace pour réparer les cheveux abîmés ou fragilisés. Une fois appliquée — en bain d’huile hebdomadaire ou en soin de jour —, elle hydrate les longueurs et combat les fourches, mais également nettoie, apaise les irritations et stimule la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu.

Résultat, les cheveux poussent de façon plus rapide, forte et saine en devenant brillants, soyeux et doux au toucher.

NOS CONSEILS Soin du cheveu

NOS CONSEILS Soin du cheveu

coiffure

Lissage brésilien, tout ce qu'il faut savoir

Pour venir à bout des frisottis indomptables et des boucles rebelles tout en nourrissant vos cheveux en profondeur, une option s'offre à vous : le lissage brésilien ! On vous dit tout sur cette technique capillaire.
/

Partager

Qu’est-ce que le lissage brésilien ?

Ce type de lissage consiste à ouvrir les écailles et y injecter un soin lissant à base de kératine. Cette protéine déjà présente dans la structure du cheveu contribue à la fortifier, à la réparer jusqu’aux pointes et à la faire briller. La kératine est ensuite scellée à la surface du cheveu sous l’effet de la chaleur (sèche-cheveux ou fer à lisser). Le mix parfait entre soin et lissage !

Le lissage brésilien est-il dangereux ?

Au départ, le lissage brésilien a suscité certaines polémiques car il contenait une substance nocive : le formol. Aujourd’hui, beaucoup de kits de lissage ont éliminé cet ingrédient de leur composition. Si cela les rend moins puissants, ils sont plus sûrs pour vos cheveux et diminuent ainsi le risque d’allergies !

Le lissage brésilien, pour quel type de cheveux ?

Cette technique est très appréciée par les cheveux bouclés, mousseux, poreux et très secs. Grâce au lissage brésilien, ils obtiennent un rendu semblable au brushing souple avec des longueurs bien brillantes et douces au toucher. En plus, vous pourrez affronter la pluie sans craindre l’apparition des frisottis ! Par temps humide, vos cheveux onduleront très légèrement, mais rien de plus !

Très nourrissant, le lissage brésilien est cependant déconseillé aux cheveux gras et/ou fins puisqu’il les alourdirait davantage.

Comment réaliser un lissage brésilien à la maison ?

Plus besoin de vous rendre chez le coiffeur pour faire un lissage brésilien, des kits spécifiques comme le kit Expert Lissage, vous permettent de le réaliser comme une pro à la maison !

Comment procéder ? Suivez notre conseil d’expert : pour évaluer le temps de pose de la crème lissante, faites d’abord un test sur une mèche. Dès que celle-ci est bien lisse (ondulation ou boucle détendue), vous pouvez rincer le produit. Dans tous les cas, ne dépassez jamais les 30 minutes de pose.

Ensuite, appliquez la crème lissante à l’aide d’un peigne sur l’ensemble de vos cheveux secs et laissez agir le temps déterminé par le test fait au préalable. Rincez, puis répartissez la crème fixatrice que vous laisserez poser pendant 10 minutes. Enfin, appliquez le soin reconstituant par-dessus et réalisez votre brushing habituel au sèche-cheveux et à la brosse ronde. Vous obtenez une chevelure sans boucles ni frisottis ! La bonne nouvelle, ce résultat impeccable dure six semaines environ. Fini les retouches à répétitions avec votre fer à lisser, en plus d’être tranquille, vous abîmerez beaucoup moins vos cheveux.

Quelle différence avec le lissage japonais ?

À l’inverse du lissage brésilien, le lissage japonais donne un fini raide, tel un «brushing baguette». Il modifie la structure interne du cheveu en agissant sur les ponts disulfures (liaisons dans les protéines) qui relient les fibres de kératine. Du coup, le produit lissant utilisé modifie la forme de votre chevelure et la raidit de façon durable, c’est-à-dire pendant 5 à 6 mois environ.

Un lissage brésilien et un défrisage, c’est la même chose ?

Pas vraiment ! Contrairement au lissage brésilien, le défrisage modifie la structure chimique du cheveu DéFINITIVEMENT. Chez les cheveux crépus, frisés ou bouclés, les ponts disulfures sont inclinés, le défrisage va alors les redresser à l’horizontale pour donner un aspect ultra lisse aux cheveux.

Séduite par cette technique ? Sachez qu’il vous faudra attendre la repousse pour retrouver votre base naturelle. Si vous souhaitez entretenir votre défrisage, vous devrez retoucher vos racines frisées tous les trois mois environ sur cheveux courts, et tous les six mois pour les cheveux longs.

Attention : pensez à bien respecter le temps de pose de votre défrisant au risque de casser considérablement la fibre !

Comment prendre soin de mes cheveux après un lissage brésilien ?

Même s’il rend vos cheveux plus beaux, cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut zapper les soins capillaires ! Au contraire, il est important d’entretenir la brillance et maintenir le niveau d’hydratation avec des produits nourrissants et/ou réparateurs. Privilégiez les shampooings, après-shampooings et masques à base de beurre de karité, d’huiles végétales (argan, coco, amande douce) et de céramide.

Notre conseil d’expert : pour compléter votre routine, vous pouvez aussi utiliser un soin sans rinçage. Comme une crème de jour capillaire, il s’applique sur cheveux humides ou en retouches sur vos cheveux secs au quotidien.

Un lissage brésilien sur cheveux colorés, je peux ?

Il n’y a aucune contre-indication à faire ce type de lissage sur des cheveux colorés ou balayés. Néanmoins, sachez qu’il aura tendance à éclaircir votre couleur de un à deux tons. C’est pourquoi, avant votre lissage, mieux vaut faire une coloration un peu plus foncée que d’habitude.

Encore indécise ? Dans ce cas, apprenez à bien utiliser votre fer à lisser pour éviter de trop abîmer vos cheveux !

NOS CONSEILS Coiffure

NOS CONSEILS Coiffure

coloration

Comment appliquer sa coloration maison ?

Pour une coloration maison homogène, sans taches ni bavures, il suffit de connaître les bonnes astuces et respecter la technique d'application. Explications !
/

Partager

Comment répartir la coloration sur ses cheveux ?

Avant de colorer vos cheveux, pensez à enfiler un vieux tee-shirt et à déposer une crème grasse ou une huile végétale à la lisière du cheveu. Vous éviterez de tacher votre front.
Au départ, mélangez la crème colorante et le produit oxydant. Quand le mélange obtenu est bien lisse, appliquez-le d’abord au niveau des racines. Puis, continuez sur les longueurs et les pointes. Vos cheveux sont longs ? Faites-vous aider par une deuxième personne pour obtenir un résultat homogène, notamment à l’arrière de la tête. Enfin, laissez poser.

Si votre coloration contient un pinceau, comme celle de la gamme Couleur Permanente, le procédé est le même. Si vous avez beaucoup de cheveux blancs, adoptez notre conseil d’expert : recouvrez vos cheveux d’un film plastique. Vous renforcerez le pouvoir colorant du produit.

Respecter le temps de pose

Cette étape nécessite de la précision. Si vous rincez la coloration trop tôt, vous risquez d’être déçue par l’intensité de votre couleur et la couverture de vos cheveux blancs. En revanche, si vous dépassez le temps de pose, vous abîmez la fibre et la couleur souhaitée au départ risque de virer.

Bien rincer le produit colorant

Pour éliminer tout le produit colorant, rincez à l’eau tiède en soulevant vos mèches par des gestes amples. Continuez ainsi pendant deux à trois minutes, jusqu’à ce que l’eau devienne claire. Finissez par un jet d’eau fraîche pour un maximum de brillance.

Enfin, n’hésitez pas à faire le plein de soins nourrissants pour faire durer votre coloration !

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coiffure

Quelles franges pour mon visage rond ?

Vous avez le visage rond ? On vous dit comment mettre en valeur vos traits et rééquilibrer vos contours grâce à des franges adaptées à votre morphologie !
/

Partager

Comment savoir si j’ai un visage rond ?

Aussi large que long, un visage rond se reconnaît à ses pommettes bien rebondies et à l’absence de traits anguleux au niveau de la mâchoire et du front. Il dégage un aspect enfantin et angélique, plein de douceur.

Si vous voulez casser son côté juvénile ou simplement l’affiner, misez sur des coiffures et des franges qui atténuent les rondeurs et allongent le visage.

Quel type de frange est fait pour moi ?

Surtout évitez les franges pleines et épaisses qui retombent sur les yeux. Elles alourdissent ce type de visage. Optez plutôt pour une frange courte, juste au-dessus des sourcils, ou une frange sur le côté qui balaie le front et descend sur les joues.

Côté coiffures, privilégiez celles avec un certain volume, de belles ondulations, comme des carrés mi-longs effilés ou encore un chignon haut perché.

Quelles sont les coiffures à bannir ?

Toutes les coiffures lisses ! Sachez qu’un brushing est peu flatteur pour un visage rond. Son manque de mouvement, encadre de trop près les contours et les accentue davantage.

De la même façon, la raie au milieu est déconseillée, car elle donne un aspect trop plat aux cheveux. Toutefois, attention aussi aux styles trop régressifs comme la coupe au bol ou le carré court qui soulignent le côté «poupon» des visages ronds.

Alors, envie de passer le cap de la frange ?

NOS CONSEILS Coiffure

NOS CONSEILS Coiffure

coloration

Ma coloration ne prend pas sur mes cheveux, pourquoi ?

Vous vouliez une couleur brillante et uniforme, mais une fois le produit rincé, votre nouvelle teinte ne se voit pas ? Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène. Voici lesquels.
/

Partager

Vous n’avez pas respecté le temps de pose

Impatiente de voir le résultat, vous avez écourté le temps de pause ? Le problème est peut-être là ! De cette façon, les pigments artificiels de votre coloration ne pénètrent pas assez en profondeur dans votre fibre capillaire. Selon le produit colorant choisi, la notice préconise généralement un temps de pause allant de 15 à 30 min. Alors patientez pour un meilleur résultat.

Vous n’avez pas décoloré vos cheveux avant de faire votre coloration

Si vous faites une couleur de plus de deux tons au-dessus ou en dessous de votre couleur naturelle, passer par la décoloration est une étape obligatoire ! En effet, celle-ci permet d’ôter les pigments naturels de vos cheveux et d’accueillir votre nouvelle teinte sur un «terrain neuf». Si vos cheveux sont très foncés, veillez néanmoins à espacer vos décolorations sur quelques semaines. Ce procédé, plutôt agressif, abîme considérablement la fibre.

Vos cheveux sont blancs

Parce que les cheveux gris et blancs ont souvent une faible porosité, ils absorbent moins bien l’humidité, et par conséquent votre produit colorant. Si tel est le cas, faire un mordançage peut vous aider ! Comment ça marche ? À l’aide d’une éponge, appliquez de l’eau oxygénée dosée à 20 volumes (posologie recommandée pour décolorer les cheveux) sur vos longueurs et vos pointes, en évitant le contact avec le cuir chevelu. Puis, épongez l’excédent avec une serviette, sans rincer. Séchez votre chevelure au sèche-cheveux. Une fois vos cheveux secs, vous pouvez appliquer votre coloration !

Vous avez fait un soin pour cheveux juste avant

Si la veille de votre coloration, vous avez chouchouté vos cheveux avec un après-shampooing ou un masque, il est normal que la couleur «accroche» moins bien. émollients et concentrés en actifs, ce type de soins resserre les écailles, empêchant le produit colorant de déposer ses pigments au cœur de la fibre.

Notre conseil d’expert : laissez toujours deux à trois jours entre votre dernier shampooing et le jour de votre coloration.

Grâce à ces conseils d’expert, vous avez toutes les cartes en main pour réussir votre coloration maison !

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

Quelles différences entre une coloration permanente et une coloration semi-permanente ?

Colorer ses cheveux n'est pas une décision à prendre à la légère. Selon le rendu que vous désirez, votre choix s'orientera soit vers une coloration semi-permanente soir vers une coloration permanente. Mais encore faut-il connaître la différence entre ces deux techniques. Vous voulez en savoir plus ? Alors on vous dit tout sur les couleurs semi-permanentes et les couleurs permanentes !
/

Partager

Quelles sont les différences entre une coloration semi-permanente et permanente ?

Comme son nom l’indique, la coloration permanente a pour but de durer dans le temps. Elle colore ainsi les pigments du cheveu en profondeur grâce à un processus d’oxydation qui entraîne une modification irréversible de la couleur naturelle des cheveux. Cela signifie aussi que vous devez vous attendre à un effet racines au moment de la repousse puisque votre couleur ne s’estompera pas au fil du temps… C’est pourquoi un changement de tête nécessite toujours un temps de réflexion quant au choix de la teinte de votre couleur permanente. On utilise principalement cette technique de coloration pour recouvrir les cheveux blancs ou pour effectuer un changement de coloration radical, comme lorsqu’on décide de passer du blond au brun par exemple.

La coloration semi-permanente, en revanche, s’estompe avec le temps (au bout de 6 à 8 semaines en moyenne). Cette couleur non permanente sans ammoniaque colore de façon superficielle sans atteindre le cœur de la tige capillaire. Il s’agit souvent d’une coloration ton-sur-ton ou d’une couleur proche de votre couleur naturelle. Plus intense que la coloration temporaire, elle permet d’ajouter des reflets lumineux à des cheveux un peu ternes afin de gagner en brillance. Elle peut être réalisée chez un coiffeur ou chez soi.

Comment faire le bon choix entre coloration semi-permanente et permanente ?

Trois critères entrent en considération dans le choix d’une couleur semi-permanente ou permanente. Voici les questions à vous poser afin de miser sur la bonne technique.

Quel look recherchez-vous ?

C’est la première question à vous poser. Si vous avez envie d’une vraie métamorphose capillaire et que vous vous sentez l’âme d’une aventurière dirigez-vous vers une coloration permanente. Vous pourrez ainsi vous permettre de modifier votre base naturelle de plusieurs tons, voire d’oser des couleurs un peu décalées comme le peach hair, le rose gold ou toute autre teinte pastel tendance.

En revanche si vous avez simplement envie de rehausser votre couleur naturelle ou de foncer légèrement vos cheveux selon la saison, choisissez une coloration semi-permanente. Au bout de quelques shampoings, vous retrouverez progressivement votre couleur d’avant. Et rien ne vous empêchera de tenter une coloration permanente par la suite !

Quelle est votre couleur de base ?

Avant de faire votre choix, prenez bien en compte le fait que selon votre couleur de cheveux, toutes vos envies ne seront pas réalisables. Si les blondes claires pourront se permettre à peu près toutes les fantaisies avec une couleur semi-permanente ou permanente, les brunes, elles, auront un peu moins de choix. En effet une coloration semi-permanente sur cheveux bruns ne fera qu’apporter de jolis reflets et une coloration permanente ne pourra pas éclaircir énormément les cheveux, à moins, évidemment, de passer par la case décoloration.

Quels entretiens nécessitent une couleur semi-permanente et une couleur permanente ?

Avec une coloration semi-permanente, l’effet racine est peu, voire pas du tout visible puisque cette dernière disparaîtra au fur et à mesure du temps et de vos shampoings. Vous ne serez donc pas obligée de multiplier les allers-retours chez le coloriste pour entretenir votre couleur. À l’inverse, la coloration permanente nécessite des retouches tous les 6 semaines en moyenne afin de dissimuler les racines. Sans compter que cette dernière assèche et met à mal la fibre capillaire, elle implique donc des soins adaptés aux cheveux colorés comme ceux de la gamme Expert Couleur de Franck Provost. En choisissant une coloration semi-permanente, vous aurez moins de chance d’abîmer vos cheveux.

À présent que vous avez toutes les cartes en main, il ne vous reste plus qu’à faire pencher la balance en faveur de l’une de ces deux techniques de coloration !

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration

coloration

Tie & dye, tout ce qu’il faut savoir

Le tie and dye est l’une des techniques de colorations les plus tendances. On l’aime pour les beaux reflets qu’elle apporte à la chevelure et pour sa touche d'originalité. Envie de vous lancer ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le tie and dye et comment l’adopter.
/

Partager

Tie and dye, qu’est-ce que c’est ?

Ce procédé consiste à conserver votre base naturelle au niveau des racines et à colorer les demi-longueurs jusqu’aux pointes d’une autre couleur. Le tie and dye est une coloration dite «bicolore» et horizontale (en opposition avec les techniques de mèches et balayage). En effet, la démarcation est plus ou moins nette entre la partie supérieure de la tête et les longueurs.

Le tie and dye pour qui ?

À la différence du balayage qui s’adapte bien à toutes coupes et toutes les natures de cheveux que ces derniers soient raides ou bouclés, le tie and dye nécessite une certaine longueur de cheveux. Bien sûr il est toujours possible de se lancer dans un tie and dye sur cheveux courts mais dans ce cas mieux vaut avoir un carré juste au-dessus des épaules. Avec ce type de longueur, le tie and dye sera ciblé sur les pointes pour un effet naturel, comme des cheveux éclaircis par le soleil.

Si vous avez une coupe à la garçonne, nous vous conseillons de plutôt vous tourner vers un balayage !

Tie and dye, balayage, ombré hair : quelle différence ?

Entre balayage, tie and dye et ombré hair vous avez du mal à faire un choix et à vraiment différencier ces trois techniques de coloration ? Si ces trois styles reposent sur le même principe de coloration bicolore elles sont pourtant très différentes. En effet, le contraste entre les deux couleurs n’est pas du tout traité de la même façon.

Dans le cas de l’ombré hair, le dégradé de couleurs est progressif des racines aux pointes et passe généralement par trois tonalités complémentaires. À l’inverse, le tie and dye partage les cheveux en deux zones de couleur bien distinctes. Et sans aucune nuance intermédiaire. Quant au balayage, il permet d’apporter de la lumière à la chevelure à l’aide de mèches discrètes.

Naturel ou coloré, quel tie and dye est fait pour moi ?

Bien que le tie and dye affiche une démarcation assez nette, cette technique peut tout de même offrir un résultat naturel, à condition de rester dans des nuances proches de votre couleur de base sans éclaircir de plus de deux ou trois tons. Un tie and dye miel sur cheveux bruns est le parfait exemple d’un rendu original mais naturel. Bien évidemment rien ne vous empêche d’opter pour une version très tranchée en osant la combinaison châtain/ blond foncé par exemple !

Quant aux plus audacieuses, le tie and dye est l’occasion de succomber aux teintes pastel ou flashy ! À vous le rose bonbon, le lilas, le rouge ou le tie and dye bleu, idéal sur cheveux bruns. Disponibles en colorations temporaires, ces teintes permettent de changer de tête et de s’amuser sans engagement !

Comment entretenir un tie and dye ?

Comme toutes les colorations, le tie and dye peut sensibiliser vos cheveux. Voilà pourquoi nous vous recommandons d’adopter une routine pour cheveux colorés avec des produits spécialement conçus pour nourrir votre chevelure, fixer la couleur et la préserver des agressions extérieures (pollution, rayons UV, etc.).

Prenez aussi bien soin de vos pointes ! Avec le tie and dye, celles-ci sont particulièrement sensibles. Chouchoutez-les avec des bains d’huile de votre choix, à savoir coco, argan, amande douce ou encore jojoba. Appliquez le produit sur vos cheveux secs et laissez-le agir toute la nuit si vous le pouvez. Notre astuce d’expert : si vos cheveux sont longs, tressez-les et enroulez-les dans une serviette. Vous améliorerez l’action des actifs au cœur de la fibre. Au réveil, vos pointes seront toutes douces et votre couleur plus lumineuse.

Et pour un soin de toutes les longueurs, pensez à la gamme Expert Couleur Franck Provost : shampooing, après-shampooing et masque permettent d’entretenir l’éclat de vos cheveux colorés. Pour une protection parfaite et une couleur éclatante de votre chevelure.

Protéger votre coloration tie and dye pendant l’été

Si la période estivale fait du bien au moral, difficile d’en dire autant pour les cheveux ! Exposés à de multiples agressions extérieures comme les rayons UV, les grains de sable et les cristaux de sel qui ont tendance à décaper leur fibre, vos cheveux passent de bien moins bonnes vacances que vous ! Mais pas question de se priver des bains de mer et des séances de bronzage pour autant.

La solution : protégez vos cheveux avec une huile capillaire solaire. Grâce à ses filtres UV et ses propriétés nutritives, votre chevelure reçoit la dose d’hydratation dont elle a besoin. Pour plus d’efficacité, pensez à renouveler l’application après chaque baignade.

Mon tie and dye est raté : comment l’enlever ?

Vous avez tenté de réaliser votre tie and dye maison mais le résultat ne ressemble en rien à vos attentes ? En cas de tye and dye raté ou de pointes trop claires, sachez qu’un masque repigmentant peut vous aider à rectifier le tir facilement ! Son objectif ? Vous permettre de foncer la zone trop éclaircie et d’atténuer le contraste. Pour cela, il suffit de l’appliquer sur vos demi-longueurs humides et de bien masser pour faire pénétrer le produit. Laissez agir une vingtaine de minutes, puis rincez abondamment.
Disponible en plusieurs teintes, ce type de soin peut également servir à raviver les reflets dorés d’un blond californien ou d’entretenir les tonalités cuivrées d’une coloration rousse.

Si votre tie and dye est trop foncé, évitez d’aggraver le problème en faisant une coloration par-dessus. Vous fragiliserez davantage vos cheveux et n’obtiendrez probablement pas ce que vous souhaitez. La meilleure solution est de laver vos cheveux tous les jours avec un shampoing doux ou de faire régulièrement des bains d’huile à la coco pour faire dégorger la couleur. Au bout d’une à deux semaines, l’intensité de la couleur devrait s’estomper.

Quelles coupes adopter avec mon tie and dye ?

Pour faire ressortir votre couleur bicolore, misez sur des coupes qui mettront vos pointes en valeur. Si vous avez les cheveux raides, adoptez par exemple un carré long lisse. Il encadre le visage et éclaire votre teint tout en conservant un look chic et tendance.

Vous êtes plutôt adepte des beauty looks sauvages ? Sachez que la version wavy fonctionne aussi et vous assure un rendu plus naturel car les ondulations floutent la démarcation de votre tie and dye.

Vous avez une coupe afro ? Bingo ! Sur des cheveux mi-long ou longs, le tie and dye apportera de la lumière et sublimera les cheveux crépus et bouclés !

Envie de tester une nouvelle technique de coloration entre le tie and dye et l’ombré hair ? Découvrez le dip dye  !

NOS CONSEILS Coloration

NOS CONSEILS Coloration